- Annonce -

Depuis huit ans, Le Slip français fabrique des sous-vêtements 100% made in France. En 2016, la marque avait lancé le concours « À chaque région son slip » invitant les Français à voter pour un slip emblématique de leurs régions. Trois ans après, le concours est de retour…

« Pain au chocolat ou chocolatine, crayon de bois ou crayon gris, nouilles ou méduses : à chaque région ses expressions et… à chaque région son slip », s’amuse la marque qui réitère un concours plutôt culotté.

En 2016, les habitants des 13 régions de la nouvelle carte de France avaient voté pour élire leur slip préféré. Plus de 6 500 participants s’étaient alors mobilisés.

Deuxième place pour la Bourgogne Franche-Comté en 2016

Parmi les modèles finalistes : le slip Bourgogne Franche-Comté. Recouvert de grappes de raisin bleu et rouge, le vêtement avait obtenu plus de 900 voix et avait terminé à la deuxième place du podium derrière la Bretagne.

slip français région concours bourgogne franche-comté
La région était arrivée deuxième sur le podium en 2016. DR

Nouveautés cette année : l’apparition des cinq départements et régions d’outre-mer. Les équipes de la marque ont donc imaginé 18 imprimés rendant hommage aux emblèmes de chaque territoire concurrent.

« Il n’y a que ce slip qui m’aille »

Le modèle régional a été baptisé « Il n’y a que ce slip qui m’aille ». Un clin d’œil au slogan accolé aux moutardes Maille, dont Dijon accueille l’une des plus anciennes boutiques.

Sur la version 2019 du slip Bourgogne Franche-Comté figurent Comté, charcuterie, vin et escargots.

slip français région concours bourgogne franche-comté
La marque a rendu hommage au patrimoine gastronomique de la région. DR
La région loin derrière la Normandie et la Bretagne

Seuls 345 votes pour ce modèle ont déjà été comptabilisés alors que certaines régions totalisent déjà plus de 1 000 voix. Normandie et Bretagne (grande gagnante en 2016) sont pour l’instant en tête dans cette bataille de slip.

Comme lors du précédent concours, les trois modèles qui auront obtenu le plus de votes seront déclinés en slip, boxer et culotte et seront commercialisés en série limitée.

Attention, il ne reste plus beaucoup de temps pour voter. Le concours s’achève le 15 avril.

L’actu en plusGuillaume Gibault n’avait que 25 ans et venait tout juste d’être diplômé d’HEC Paris lorsqu’il a créé la marque en 2011. Son objectif était d’élaborer l’intégralité des collections du Slip français en France. Du tricotage des fils à la façon, des étiquettes aux élastiques et jusqu’à la confection des étuis : chaque pièce est en effet 100% made in France. Un succès puisque la firme compte déjà 15 points de vente en France. En 2018, 800 000 pièces ont été fabriquées. La croissance devrait se poursuivre. Au 1er janvier 2019, 1,5 million de pièces, dont 216 000 slips, avaient déjà été conçues.
Militine GUINET

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here