- Annonce -

Des rues jonchées de déchets après les festivités liées à la victoire des Bleus en Coupe du monde de football dimanche soir. Héros de l’ombre, les agents de propreté de la Ville se sont affairés aux aurores ce lundi matin pour redonner à Besançon son état initial.

Tôt ce lundi matin, les agents de propreté de la Ville ont nettoyé les rues bisontines. © Service voirie/Ville de Besançon
Tôt ce lundi matin, les agents de propreté de la Ville ont nettoyé les rues bisontines © Grand Besançon
Champions du monde de foot, oui. Mais pas de la propreté…

Dimanche soir, après la victoire de l’équipe de France, la foule bisontine s’est réunie au centre-ville pour faire la fête. Fanions, mégots, gobelets, bouteilles, emballages de sandwichs… Très vite, les rues ont été ensevelies sous les déchets. Heureusement, la soixantaine d’agents de propreté du service voirie de la Ville de Besançon, était sur le pied de guerre dès 4h30 ce lundi matin pour faire place nette.

Difficile de croire que seulement quelques heures plus tôt, des milliers de Bisontins se sont massés là pour faire la fête. Grâce aux agents de propreté du service voirie de la Ville de Besançon, on aurait finalement pu croire que ce dimanche 15 juillet 2018 était un dimanche ordinaire. Seuls quelques papiers tournoyaient sur la voie publique. En effet, ce lundi matin, la souillure laissée par les liesses populaires de la veille, avait déjà disparu.

« Les rues du centre-ville étaient recouvertes de déchets, surtout des gobelets, des bouteilles et beaucoup de verre cassé, constituant un danger pour les cyclistes, les personnes en fauteuils roulants et bien sûr, les personnes qui auraient pu tomber dessus », explique Marie Zehaf, adjointe à la voirie depuis 2014.

Des sacs plastique supplémentaires pour réduire les déchets

Pour limiter les déchets, la municipalité avait anticipé : « Des sacs Vigipirate d’une contenance de 120 litres avaient été disposés à côté des poubelles de 46 litres déjà existantes ainsi que le long des barrières placées sur l’itinéraire stade-centre-ville. Les sacs étaient pleins. »

Malgré tout, deux équipes, chacune composées de 30 agents de propreté, ont été mobilisées : « Une équipe ce matin à partir de 4h30, une autre, ce soir. »

D’après l’adjointe à la voirie, « le retour au cycle normal d’entretien des rues du centre-ville et des rues périphériques de Besançon est prévu pour mercredi. Les agents ont travaillé toute la journée de lundi, ils font un travail remarquable. »

La propreté des rues mise à mal lors d’évènements rassembleurs comme le Carnaval et la fête de la musique

En effet, dès 5h du matin, chaque jour, toute l’année, avec leurs balais, souffleuses, pelles et balayeuses, les agents de propreté se pressent pour effacer les stigmates d’une ville parfois malmenée par ses habitants : « Certains jours nécessitent plus de nettoyage que d’autres, les lendemains de jeudis festifs, de carnaval ou les fêtes de la musique sont des temps forts pour les agents. »

Elle souligne également l’engagement et les initiatives des habitants et des associations qui participent à la propreté des lieux comme ceux qui pratiquent le plogging (pratique consistant à faire son jogging en ramassant les déchets). « Une ville propre est un enjeu très important en matière d’attractivité commerciale et touristique mais pas seulement. Cela concerne aussi des problématiques comme la salubrité, le développement durable ou encore le cadre de vie », ajoute Marie Zehaf.

Point positif, aucun dégât particulier n’a été constaté sur le matériel urbain.

AVANT
© Service voirie/Ville de Besançon
© Service voirie/Ville de Besançon
© Service voirie/Ville de Besançon
© Service voirie/Ville de Besançon
© Service voirie/Ville de Besançon
© Service voirie/Ville de Besançon
© Service voirie/Ville de Besançon
© Service voirie/Ville de Besançon
© Service voirie/Ville de Besançon
© Service voirie/Ville de Besançon
APRÈS
© Service voirie/Ville de Besançon
© Service voirie/Ville de Besançon
© Grand Besançon
© Grand Besançon
Militine GUINET

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here