Vacances : s’évader à deux pas de chez soi

0
286
Avec la baisse du pouvoir d’achat, de plus en plus de vacanciers se laissent tenter par les offres touristiques existantes dans leur région. DR
Avec la baisse du pouvoir d’achat, de plus en plus de vacanciers se laissent tenter par les offres touristiques existantes dans leur région. DR
- Annonce -
Qui n’a jamais rêvé de dormir dans une cabane ? Le château de la Dame Blanche, à quelques minutes de Besançon, propose des hébergements insolites à découvrir en famille ou en amoureux.

Pour Antony Serra, propriétaire du site, l’offre séduit aussi bien les adultes que les plus jeunes : « Beaucoup de couples viennent passer une nuit ou deux, les familles avec enfants font également partie de notre clientèle. Il faut dire que les jeunes enfants sont toujours surexcités à l’idée de dormir dans les arbres ».

Alors, nul besoin de parcourir des centaines de kilomètres pour s’évader du quotidien. Et les sites touristiques l’ont bien compris. C’est la raison pour laquelle le château de la Dame Blanche à Geneuille propose à ses clients de passer une nuit dans les arbres. Si le concept est plutôt branché, il séduit surtout les habitants des régions voire des départements alentours désireux de se faire plaisir sans pour autant vider leur compte en banque.

Pour se la jouer Robinson Crusoé version grand luxe, la cabane Pinocchio est même équipée d’une baignoire balnéo. DR

En effet, avec la crise de 2008 est en effet apparu un nouveau type de tourisme : celui du « staycation » (contraction des mots anglais « stay », rester et « vacation », vacances) qui consiste à passer ses vacances dans sa région. Par conséquent, de plus en plus de vacanciers optent pour le tourisme de proximité et passent leurs vacances dans un rayon de 100 kilomètres autour de leur domicile.

« Un endroit insolite à une heure de chez nous »

Catherine et Hervé, un couple de quinquagénaires, ont fait le chemin depuis Gray pour dormir dans l’une de ces cabanes. Pour eux, cette offre leur permet de s’évader en évitant les tracasseries administratives et logistiques d’un séjour à l’étranger : « Nous voulions tester un endroit insolite pour dormir, on en a entendu parler à la télé et comme c’est à moins d’une heure de chez nous, nous n’avons pas hésité une minute à réserver. Le cadre est idyllique». D’autant plus que ce couple aime prendre son temps lorsqu’il s’agit de congés : « On court toute l’année, les vacances, c’est fait pour se ressourcer. Alors quand on peut, on prend la voiture et on part s’aventurer dans la région, on flâne, on découvre des petits villages, on parle aux gens… C’est parfois beaucoup plus intéressant que de partir à l’autre bout du monde ».

En effet, en plus de booster l’économie locale, les adeptes du tourisme de proximité se réapproprient leur région. « Nous avons l’habitude de réserver des nuitées dans des endroits de la région ou des régions limitrophes. De cette manière, nous pouvons nous permettre plus d’extras tels que les dîners au resto et c’est toujours sympa de se dire qu’on contribue à l’économie locale… », témoignent Julien et Lucie, un jeune couple originaire de Côte-d’Or.

Comptez tout de même entre 155 et 249 euros pour pouvoir passer la nuit perchée dans les arbres.

C.D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here