- Annonce -

Le maintien en Nationale 1 du club de basket BesAC est assuré. Une campagne de financement participatif va permettre de préparer la saison prochaine.

En seulement dix ans d’existence, le club comptabilise déjà plus de 300 licenciés répartis dans 22 équipes. Pour la première fois, le club joue cette saison en Nationale 1. Depuis quelques jours, le maintien dans le premier niveau professionnel (NM1) est assuré. « Nous sommes désormais certains de l’avenir sportif du club, il faut alors penser à la prochaine saison 2019-2020 », explique Pierre Labbé, président-délégué du club.

Penser à l’avenir, c’est surtout penser budget. C’est justement là qu’intervient la campagne de financement participatif lancée il y a quelques jours. Arbitrage, déplacements, équipements, salariés (joueurs, encadrants et administratifs), comptabilité… « Les frais de structure d’un club sportif sont souvent méconnus. Autant de charges pesant sur le budget. Le BesAC a la chance d’être soutenu par les collectivités locales et des partenaires privés. Pour autant, la recherche de financement reste un enjeu majeur et une préoccupation quotidienne pour consolider la structure tout en préparant la prochaine saison », renseigne la direction du club dans un communiqué.

Saut B2F Besac Basket campagne participative
Le club a joué pour la première fois cette année en Nationale 1. © Pauline Glutigny
Lever 20 000 euros avant la fin du mois

« L’objectif n’est pas de financer un jeu de maillot ou un minibus mais de poursuivre ses projets de développement, maintenir une trésorerie saine et assurer un budget à l’équilibre, indispensable à la survie du club », précise le communiqué du BesAC.

BesAC basket
D’après Pierre Labbé, président-délégué du BesAC, la somme visée équivaut à la contribution d’un « très gros sponsor ». DR

Jusqu’au 30 mars, le club fait donc appel à la générosité de ses supporters et partenaires en espérant récolter 20 000 euros. Une somme équivalente à la contribution d’un « très gros sponsor » d’après le président-délégué du club.

Le premier club bisontin à se lancer dans une campagne de financement participatif.

Séances d’entraînements privées avec des joueurs de l’équipe pro à la clé

En contrepartie, les donateurs recevront des lots proportionnels à leur don. « Chaque don est déductible des impôts à hauteur de 66% », précise Pierre Labbé, enthousiaste à l’idée d’être le premier club sportif bisontin à faire du crowdfunding (financement participatif en anglais, Ndlr).

Les offres proposées par la campagne qui a pu voir le jour grâce au travail de Françoise Sanchez, Sandrine Chapuis et Virginie Dentan, sont diverses. Par exemple, pour un don de 2 000 euros et plus, le donateur bénéficiera d’abonnements VIP et pourra s’entraîner avec deux joueurs de l’équipe pro.

Pour l’instant, la cagnotte en ligne a déjà permis de récolter près de 2000 euros.

Militine GUINET
Faire un don sur ce lien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here