- Annonce -

La piscine de Chalezeule sera inaugurée le 28 juin prochain après de longs mois de travaux. Elle accueillera plusieurs dizaines de milliers de personnes à la saison estivale. C’est l’une des raisons de l’aménagement de la RD683 entre le carrefour à feux de Port-Arthur et le rond-point de Thise-Chalèze.

Une bonne gestion de l’environnement
aménagement routier RD683
Christine Bouquin, présidente du département du Doubs, Jean-Louis Fousseret, président du Grand Besançon et Luc Bardi, représentant la présidente du conseil régional. ©YQ

Ces travaux s’intègrent dans la politique mobilité du Grand Besançon et dans les axes de la politique CAP 25 portée par le département du Doubs. Christine Bouquin, présidente du département du Doubs et Jean-Louis Fousseret, président du Grand Besançon l’ont souligné :« Pour beaucoup de projets d’infrastructures urbaines, nous devons les porter ensemble. C’est une façon de mieux gérer l’argent public et d’accélérer des travaux au bénéfice des habitants ».

Apaiser la route

Le plan de déplacement urbain 2015-2025 du Grand Besançon fait la part belle aux mobilités durables et encourage l’intermodalité. Les nouvelles habitudes de déplacement et en particulier le vélo, imposent d’adapter les infrastructures de manière à faire cohabiter en sécurité automobilistes, cyclistes et bientôt les trottinettes. « On a besoin d’apaisement », ajoute Jean-Louis Fousseret, et ça ne vaut pas que pour la circulation.

véloroute Chalèze-Chalezeule
Jean-Louis Fousseret à vélo entre la piscine de Chalezeule et la véloroute. ©YQ

La réduction à deux voies de circulation réalisée par le département s’accompagne de la sécurisation des abords de la piscine, l’accès à la zone de Trébignon et la réalisation de deux arrêts de bus desservant la piscine. Ces travaux ont également permis la création d’une voie « modes doux » d’un kilomètre entre le camping et le carrefour de Thise-Chalèze. Ainsi, la véloroute Nantes-Budapest permet aux touristes d’arriver à Besançon par la rive gauche (Chalèze et la Malate) ou par la rive droite (Chalezeule et les Prés de Vaux) avec un accès direct sécurisé au camping et à la piscine.

« On a besoin d’apaisement »

Un budget limité et des entreprises locales

L’ensemble des aménagements a coûté 1,5 million d’euros, répartis entre le département du Doubs à hauteur de 850 000 euros et par le Grand Besançon pour 650 000 euros.

La région est également intervenue en tant que gestionnaire des fonds européens Feder. Ce sont essentiellement des entreprises bisontines ou franc-comtoises qui ont réalisé les travaux au premier rang desquelles Bonnefoy ou Albizzia.

aménagement RD683 piscine Chalezeule
Luc Bardi (Conseil régional), Thierry Maire du Poset (VP département infrastructures routières), Ludovic Fagaut et Odile Faivre-Petitjean (conseil départemental), Michel Loyat (VP Grand Besançon mobilités), Christine Bouquin (présidente du conseil départemental du Doubs), Jean-Paul Michaud (VP Grand Besançon modes doux) et Jean-Louis Fousseret (président du Grand Besançon) ©YQ

Les aménagements au service de la population, ce ne sont pas seulement (ou surtout pas) des affaires politiques mais des actions concrètes. Les deux collectivités l’ont démontré ce matin.

Yves Quemeneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here