- Annonce -

France Inter vient de révéler qu’une vaste contamination à la salmonelle de Morbier et Mont-d’Or au lait cru, fromages qui font la fierté de la région Franche-Comté, a fait une dizaine de morts et 80 malades entre 2015 et 2016.

Ce matin, Laeticia Cherel, de la cellule investigation de France Inter, a dévoilé que des cas de contamination à la salmonelle ont été repérés entre novembre 2015 et avril 2016 dans des Morbier et des Mont-d’Or. La contamination aurait provoqué une dizaine de morts et rendu malades 80 personnes.

Des victimes principalement originaires de Franche-Comté

La contamination serait passée inaperçue à l’époque car il n’y a pas eu de rappel de fromages et les dates limites de consommation avaient été dépassées lorsque l’identification des produits a été faite. Toujours d’après Laeticia Cherel, « les victimes étaient principalement des personnes âgées, déjà fragilisées par d’autres maladies. »

La plus grave contamination de la décennie

La plupart des victimes seraient originaires de Franche-Comté. L’institut de veille sanitaire a donné l’alerte le 19 janvier 2016 après avoir constaté un nombre anormal de contaminations à la salmonelle de type Dublin dans toute la France. D’après Fany Molin, porte-parole de la Direction générale de l’alimentation qui s’est exprimée à la radio, il s’agirait de la plus grave contamination à la salmonelle depuis ces dix dernières années.

Une multiplication des contrôles

Depuis, les contrôles se sont multipliés au sein de la filière laitière et les vaches dont le lait est contaminé sont systématiquement abattues. Pour rappel, en 2017, un passeport « lait cru » a été instauré pour les Mont-d’Or. Ce passeport comporte notamment des exigences sur 18 points en plus du cahier des charges.

LDC
L’article intégral diffusé ce vendredi matin sur France inter est consultable sur le site de la radio. 
Le magazine Secrets d’info consacré à « la hantise de la contamination à la salmonelle » dans le lait et la viande sera diffusé demain, samedi 14 avril 2018 sur France Inter.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here