Rôle du cholestérol dans le cancer : de nouvelles avancées

0
457
Les salles blanches de l'Etablissement Français du Sang de Bourgogne Franche-Comté, inaugurée en 2015 - Crédit : PE. Saillard
Les salles blanches de l'Etablissement Français du Sang de Bourgogne Franche-Comté, inaugurée en 2015 - Crédit : PE. Saillard
- Annonce -
Le cholestérol aurait-il un impact aussi important sur les maladies cardio-vasculaires que sur les cellules cancéreuses ? Telle est l’hypothèse soutenue par deux équipes de recherche à Besançon et Dijon. Une piste sérieuse soulevée en 2011, retenue dans le cadre de l’appel à projets national « Programme d’investissements d’avenir », et qui marque aujourd’hui le début d’une coopération scientifique performante au sein du laboratoire LipSTIC*.
Philippe_Saas
Philippe Saas dirige l’Unité 1098, associant l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM), l’Université et l’Etablissement Français du Sang de Bourgogne Franche-Comté – Crédit DR

Cette intuition visionnaire pour l’époque était la bonne : le cholestérol intervient dans la construction des membranes cellulaires, mais présent en excès, il aide les cellules cancéreuses à survivre et à se développer. Pour parvenir à le démontrer, les équipes de recherche de Laurent Lagrost (directeur Unité Inserm 1231 à Dijon) et Philippe Saas (Directeur Unité Inserm 1098, unité mixte avec l’Université de Franche-Comté et l’Etablissement Français du Sang de Bourgogne Franche-Comté), ont travaillé sur la voie de signalisation LXR, voie qui régule le cholestérol dans les cellules.

Ainsi, le phénomène suivant a été observé : l’activation de la voie LXR via des molécules chimiques, déclenche la sortie du cholestérol vers l’extérieur de la cellule et entraîne l’élimination des cellules cancéreuses, notamment celles spécifiquement impliquées dans le développement de certaines leucémies aiguës.

Pour l’heure, les équipes travaillent sur les effets secondaires de ces molécules, toxiques pour l’homme. Une seconde piste d’étude s’oriente vers l’utilisation des statines – moins efficaces sur le cholestérol – en combinaison avec d’autres médicaments.

Qu’est ce que le LabEx LipSTIC ?

Le LabEx LipSTIC est un programme de recherche multidisciplinaire unique en France : il fédère 23 équipes de recherche et a pour mission de contribuer à la longue lutte contre le fléau que constitue, entre autre, le cancer. Il repose sur l’idée originale et ambitieuse d’utiliser les lipoprotéines pour prévenir la survenue et la progression du cancer et des maladies inflammatoires, mais également les soigner grâce au développement de nouveaux traitements plus efficaces et mieux tolérés.

Ces travaux pourraient à long terme, constituer une nouvelle approche thérapeutique et permettre le développement de médicaments de thérapie innovante. Des enjeux de taille pour la région de Bourgogne Franche-Comté qui bénéficierait d’une reconnaissance internationale en matière de recherche.

*LipSTIC : laboratoire d’excellence créé pour répondre à l’appel à projets national et fédérer les compétences fortes des deux équipes : lipides/cancer pour Dijon ; maladies inflammatoires/cancer pour Besançon.

C. Dufay

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here