- Annonce -

Ce vendredi soir, aux alentours de 21h30, aura lieu la plus longue éclipse de Lune du XXIème siècle.

Une semaine seulement avant la Nuit des Étoiles (les 3, 4 et 5 août prochains), la Lune offrira un spectacle cosmique exceptionnel : une éclipse lunaire totale de 103 minutes, la plus longue du XXIème siècle.

« Il y a deux types d’éclipses : une éclipse lunaire et une éclipse de Soleil comme celle de 1999 », explique Pierre Martin, président de l’association astronomique de Franche-Comté (AAFC). Toutes les éclipses impliquent l’alignement des trois astres Terre, Lune et Soleil. Mais lorsque la Lune passe derrière la Terre et pénètre complètement dans l’ombre ce celle-ci, comme ce vendredi soir, il s’agit d’une éclipse lunaire totale.

Des couleurs changeantes lors de l’éclipse

En d’autres termes, l’ombre de la Terre va masquer la totalité de la Lune, qui prendra une teinte orangée ou brun foncé : « La Terre et la Lune sont deux globes opaques éclairés par le Soleil, lesquels peuvent chacun faire de l’ombre à l’autre. Lorsque la Terre porte son ombre sur la Lune, une éclipse de Lune se produit. La couleur de la Lune sera peut-être changeante. Tout dépend de l’état du ciel ce soir-là. Une éclipse de Lune peut aussi donner à la Lune une couleur violette », précise le passionné d’astronomie.

Cliché de la dernière éclipse lunaire totale de 2015. © Pierre Martin
Cliché de la dernière éclipse lunaire totale de 2015. © Pierre Martin
Une éclipse lunaire permise qu’en phase de pleine lune

D’après lui, « les éclipses de Lune ne peuvent avoir lieu que lorsque la Lune se situe dans la direction opposée au Soleil, c’est-à-dire en phase de pleine lune. » La Lune mettra 1 heure, 42 minutes et 57 secondes pour traverser le cône d’ombre de la Terre. Il s’agira donc de la plus longue éclipse lunaire totale du XXIème siècle : « La Lune, à son apogée, entrera dans l’ombre de la Terre aux alentours de 21h30, juste après le coucher du soleil », indique-t-il. D’après les estimations scientifiques, la Lune sortira de l’ombre de la Terre vers 01h15 du matin, effectuant donc un trajet de plus de six heures. D’après Pierre Martin, il se produirait entre quatre et six éclipses, de Lune et de Soleil, par an.

Entre quatre et six éclipses, de Lune et de Soleil, se produisent chaque année.

Mars au plus près de la Terre

Autre temps fort de ce vendredi soir : le passage de Mars au plus près de la Terre. La planète Mars sera ainsi l’astre le plus brillant du ciel après la Lune et Vénus à l’horizon ouest. « Mars se situe à 57 millions de kilomètres de la Terre. Jamais, depuis 2003, la planète rouge n’aura été aussi proche de la Terre. C’est pourquoi, cette soirée-là, de nombreux détails seront observables au télescope. »

Prochain rendez-vous : septembre 2035…

Pour qu’une telle proximité avec la Terre se reproduise, il faudra attendre septembre 2035. « D’autres planètes comme Jupiter et Saturne seront également visibles, ainsi que la voie lactée et les étoiles, qu’il est habituellement impossible de voir lors d’une pleine lune », annonce Pierre Martin. Les membres de l’association rappellent que la lumière de la Lune n’est pas dangereuse. Il sera donc tout à fait possible d’apprécier le spectacle à l’œil nu ou avec des jumelles.

Pour admirer ces phénomènes et échanger avec les membres de l’association astronomique de Franche-Comté, rendez-vous ce vendredi à partir de 21h sur l’esplanade du Monument de la Libération, à proximité de la Chapelle des Buis.

Un peu plus près des étoiles…

Le premier week-end d’août, l’association astronomique de Franche-Comté et l’Observatoire de Besançon accueilleront le public pour des observations du ciel aux télescopes lors de la 28ème Nuit des Étoiles.

La 28ème Nuit des Étoiles, qui se déroule chaque année à l’Observatoire de Besançon, accueille plus de 2000 personnes. DR
La 28ème Nuit des Étoiles, qui se déroule chaque année à l’Observatoire de Besançon, attire plus de 2 000 personnes. DR

« Cette année est tout particulièrement riche en planètes, puisque l’on pourra observer Vénus, Jupiter, Saturne et ses anneaux, ainsi que Mars au télescope », augure le président de l’association. Un rendez-vous estival toujours très attendu qui attire chaque année plus de 2 000 personnes lors des trois soirs d’observations et d’échanges avec le grand public.

Militine GUINET
L’actu en plusL’association astronomique de Franche-Comté existe depuis 1978. Composée d’astronomes amateurs et professionnels, l’AAFC réunit une soixantaine de membres dont le but est de partager leur expérience en matière d’observation du ciel mais aussi de vulgariser et de transmettre le goût pour cette science à un large public. Chaque mardi soir en période scolaire, l’association organise des séances d’observation ou des exposés sur des thèmes divers comme la conquête spatiale, la découverte des trous noirs ou encore la météo. À noter que des observations gratuites, ouvertes à tous publics, sont proposées les premiers mardis de chaque mois. L’association possède également une bibliothèque et des instruments d’observation.
Observation et échanges organisés par l’AAFC de l’éclipse lunaire totale, vendredi 27 juillet, à partir de 21h : esplanade du Monument de la Libération, à proximité de la Chapelle des Buis. Gratuit.
28ème Nuit des Étoiles, les 03, 04 et 05 août au 41 bis avenue de l’Observatoire à Besançon. Gratuit. Annulation en cas de ciel couvert.
Adhésion annuelle à l’association : 40€, 25€ pour les scolaires et étudiants. 
Plus d’informations sur le site de l’AAFC  et sur contact@aafc.fr.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here