- Annonce -

Pour sa quatrième édition les 20, 21 et 22 septembre 2019, Livres dans la Boucle, s’inscrit dans la rentrée littéraire nationale. Éditeurs et auteurs ne manquent pas cette rencontre à l’atmosphère si particulière.

Créé en 2002 par Claude Girard, alors président du conseil général du Doubs, le salon du livre de Besançon s’est appelé jusqu’en 2016 « Les mots Doubs ». À la suite du changement de majorité politique au département en 2015, le nouvel exécutif avait souhaité reconsidérer le financement d’un événement dont l’ampleur ne permettait plus à une seule collectivité de le porter.

En quelques semaines, le maire de Besançon a réussi à convaincre de continuer l’aventure sous le label du grand Besançon. Tout en conservant une manifestation culturelle à taille humaine, Livres dans la Boucle attire la plupart des têtes d’affiches de chaque rentrée littéraire. Et c’est toute l’agglomération bisontine qui lit.

Un président prestigieux pour « lire » le monde

L’édition 2019 sera présidée par l’auteur franco-afghan Atiq Rahimi. Le Prix Goncourt 2008 pour « Syngué Sabour, pierre de patience » (POL) a fui en 1984 l’Afghanistan en guerre pour se réfugier en France où il obtiendra la nationalité en 1996 au moment de la prise de pouvoir des talibans à Kaboul.

La guerre et l’exode sont les thèmes favoris de cet écrivain atypique. Ses livres mélangent rêves et terreurs. Il vient de publier « Les porteurs d’eau » dont l’action se déroule le 11 mars 2001, jour sombre qui verra la destruction des deux bouddhas de Bâmiyan. Ces statues monumentales datant du VIème siècle, inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco ont été détruites par les talibans six mois jour pour jour avant l’attentat du World Trade Center à New-York.

La dictée de Sorj Chalandon, un autre grand invité

Après Daniel Picouly qui avait prêté sa voix en 2018 pour s’amuser avec les mots, Sorj Chalandon habitué du rendez-vous littéraire bisontin, s’exercera à ce jeu difficile mélangeant formules ampoulées, terminologies touffues et confuses, et des mots souvent ardus. L’épreuve se tiendra à la Maison des Sciences de l’Homme et de l’Environnement (MSHE) le samedi 21 septembre. Les linguistes en herbe ou confirmés devront s’inscrire rapidement.

Le journaliste passé par Libération et le Canard Enchaîné publie pour cette rentrée littéraire « Une joie féroce » (Grasset). Il met en scène une jeune femme pudique et transparente, brusquement confrontée au « mal » quand un médecin lui explique une vie probablement raccourcie. Sa vie d’avant est fanée ; elle découvre, avec rage et furie, l’urgence de vivre, l’insoumission ou le bonheur interdit qu’elle ne soupçonnait pas.

Livres dans la boucle
Rendez-vous du 20 au 22 septembre 2019 pour Livres dans la Boucle. DR
Auteurs en vue et premiers romans

Livres dans la Boucle, c’est aussi une alchimie entre des valeurs affirmées comme Mazarine Pingeot, Aurélien Bellanger ou Brigitte Giraud et Marin Fouqué qui navigue entre poésie et rap et vient de publier « 77 » (Actes Sud), son premier roman. Yancouba Diémé, né en 1990 dans la banlieue parisienne signe également son premier roman « Boy Diola » (Flammarion) racontant avec humour et émotion le périple d’un jeune villageois depuis la Casamance jusqu’à Aulnay-sous-Bois.

Besançon terre littéraire et terre d’Europe
Livres dans la Boucle Besançon
Ils étaient 30 000 dans les allées du festival en 2018. ©YQ

Le grand chapiteau de la place de la Révolution accueillera des écrivains qui ont compté en 2019 comme Philippe Besson et son « Dîner à Montréal » (Julliard) ou Yves Ravey qui vient de publier « Pas dupe » (Minuit). Bien d’autres lauréats des Goncourt, Fémina ou Médicis viendront dialoguer avec les lecteurs comtois.

En mettant le focus sur l’Écosse, Besançon rend hommage à un pays de passions et de légendes qui a donné naissance ou inspiré de nombreux écrivains comme Robert-Louis Stevenson, Arthur Conan Doyle ou Walter Scott.

Trois écrivains écossais raconteront la tourbe et les Highlands, le whisky et la mer. Graeme Macrae Burnet, francophile et héritier de Simenon présentera « L’accident de l’A35 » ; Mick Kitson, écrivain sur le tard passé par la musique rock et la culture des framboises signe un livre encensé par la critique « Manuel de survie à l’usage des jeunes filles » (Métaillé). Darren Mc Garvey, alias Loki de son pseudo de rappeur célèbre internationalement, écrit ce que signifie grandir dans la pauvreté et sur la défensive dans les quartiers pauvres de Glasgow avec « Fauchés, vivre et mourir pauvre » (Autrement).

Colette, bisontine pendant huit ans
maison colette ville de besançon
« J’ai revu notre petite maison qui s’appelle les Monts-Boucons. Les arbres étaient rouges et défeuillés et la maison si triste et si calme que j’avais envie d’y demeurer tout de suite », a écrit Colette sur la propriété. © Militine GUINET

Le domaine des Montboucons que l’auteur des Claudine ou de « La Retraite sentimentale » a tellement aimé, est exceptionnellement ouvert au public ce week-end. Il était logique de mettre Colette à l’honneur dans Livres dans la Boucle. Marie Bunel, comédienne, lira deux de ses ouvrages dans lesquels sa demeure bisontine est au centre de l’action.

La littérature régionale est aussi au cœur du festival de livres. 36 maisons d’édition de Bourgogne Franche-Comté mettent en avant les écrivains comtois et bourguignons qui racontent si bien cette terre inspirée.

Des auteurs iront à la rencontre des lycéens mais aussi dans 11 médiathèques du Grand Besançon. Livres dans la Boucle, c’est aussi la culture et le plaisir des mots au plus près des habitants de l’agglomération. Le Conservatoire régional, le Scénacle, le CLA ou Mégarama Beaux-Arts proposeront également lectures et spectacles pendant ces trois jours.

« L’essentiel à nous apprendre, c’est l’amour des livres qui fait, que tu peux voyager de ta chambre autour de l’humanité… »

30 000 visiteurs attendus

L’an dernier, la manifestation a acueilli 30 000 visiteurs…

On ne peut pas se lasser de répéter une strophe de la chanson de Renaud intitulée « C’est quand qu’on va où » : « L’essentiel à nous apprendre, c’est l’amour des livres qui fait, que tu peux voyager de ta chambre autour de l’humanité… »

Yves Quemeneur

 

Livres dans la Boucle : vendredi 20 septembre de 15h à 20h, samedi 21 septembre de 10h à 19h et dimanche 22 septembre de 10h à 18h. 
Librairies participantes : À la page, 43 rue Mégevand - Maison de la Presse, 58 Grande Rue – L’Intranquille, 59 rue des Granges – Mine de Rien, 12 rue Bersot – Forum, 14 Grande Rue et Les Sandales d’Empédocle, 95 Grande Rue.



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here