L’Etat annonce son plan de sauvetage pour Alstom

0
468
Crédit Alstom/DR
- Annonce -

L’État va débourser près de 500 millions d’euros pour commander 15 TGV destinés aux lignes à petite vitesse Intercités Bordeaux-Marseille et Montpellier-Perpignan, par anticipation de la transformation de ces deux dernières en liaisons à grande vitesse (LGV). À ces 15 rames TGV, s’ajoutera par ailleurs la commande de six autres rames TGV pour la ligne Paris-Turin-Milan, ainsi que 20 locomotives dépanneuses diesel, pour le remorquage des trains en panne. De son côté, Alstom devrait investir 40 millions d’ici 2020 pour sauver son site de Belfort et l’Etat, 30 autres millions. Un plan de sauvetage qui devrait bénéficier à l’ensemble des sites du groupe, notamment Valenciennes, Reichshoffen et Ornans, sites les plus fragiles. Enfin, le 10 octobre, quelques jours après l’annonce du plan de sauvetage, Alstom annonçait dans un communiqué, la commande pour l’extension de la ligne rouge du métro de Dubaï et l’amélioration de la ligne actuelle aux Emirats Arabes Unis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here