- Annonce -

Elles avaient disparues du paysage urbain depuis de nombreuses années. Dans le cadre du Plan communal de sauvegarde de la population, les sirènes d’alerte vont reprendre du service à Besançon à partir du 14 février.

Installées partout en France en 1946, les 4 500 sirènes devaient faire face à toute attaque aérienne sur le territoire. Ces anciens réseaux et l’évolution des risques ont nécessité un nouveau dispositif. Propriété de la commune de Besançon, les sirènes restent liées au réseau d’alerte et d’information des populations (SAIP).  Elles émettent le même signal d’alerte partout en France et leur déclenchement est de la stricte compétence du maire.

Sur le territoire de la commune de Besançon, elles sont au nombre de six. Elles seront testées chaque premier mercredi du mois à midi (école Jules Ferry, usine d’incinération, école Jean Macé, église Saint-Pierre, Stade Léo-Lagrange et école Edouard Herriot).

En cas d’émission des sirènes en dehors des jours et horaires de tests mensuels, les consignes générales à respecter sont les suivantes :

Rejoindre sans délai un local clos, de préférence sans fenêtre, en bouchant si possible soigneusement les ouvertures (fentes, portes, aérations, cheminées….) et arrêter les climatisations, chauffages et ventilations avant de se mettre à l’écoute de la radio.

Il faut par contre éviter de rester dans son véhicule, d’aller chercher les enfants à l’école (les enseignants s’en chargent), de téléphoner afin de ne pas encombrer les réseaux, de rester près d’une fenêtre et d’allumer toute flamme et enfin de ne pas quitter un abri identifié sans la consigne des autorités.

sirène d'alerte Besançon
Nombre et durée des signaux d’alerte par sirène. DR

Le signal d’alerte est caractéristique. Il s’agit de trois séquences d’1 minute et 41 secondes, séparées par un silence. Un son continu de 30 secondes signale la fin de l’alerte.

Les tests mensuels seront une seule séquence d’1 minute et 41 secondes le premier mercredi de chaque mois à 12h00.

Des risques nouveaux apparaissent. Il s’agit là de mesures de prévention nécessaires pour garantir la sécurité de la population. Il ne faut pas pour autant en faire un stress inutile.

YQ

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here