- Annonce -

Acheter. Le mot d’ordre qui régnait dans les rues du centre-ville bisontin lors de ce samedi piéton. Au programme, animations, promotions, soleil de plomb et bien sûr, consommation.

Parmi le cortège incessant de clients chargés de sacs émanant des boutiques, un artiste de rue grattant des mélodies et chantant les paroles de « Foule sentimentale » d’Alain Souchon. « On nous fait croire que le bonheur c’est d’avoir… de l’avoir plein nos armoires… » Avait-il adapté son registre anticonsumériste aux circonstances ?

« Vous avez des sous ?! »

Impossible de le savoir car le troubadour de la rue des Granges a refusé de se livrer aux équipes d’actucomtoise.info. « Vous avez des sous ?! Non, alors vous n’aurez pas ma photo ni mon nom ! »

Dénoncer la société de consommation et sa fièvre acheteuse en fredonnant des paroles pour ensuite monnayer un renseignement… Triste ironie non ?

Louise De Châteaublanc

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here