- Annonce -

La septième édition du festival No Logo se déroulera les 9, 10 et 11 août 2019 sur le site des anciennes forges de Fraisans dans le Jura, à mi-chemin entre Dole et Besançon.

En sept ans, No Logo est devenu le plus grand festival reggae de France. En 2018, il a accueilli plus de 14 000 festivaliers quotidiennement pendant trois jours sur les 15 000 mètres carré de nature. La septième édition de ce festival hors du commun restera pensée, comme depuis 2013, au plus près des attentes et des valeurs humaines de partage portées par le public.

Un lieu emblématique

Les Forges de Fraisans, au bord du Doubs et à proximité de la forêt de Chaux, ont connu leur apogée dans la seconde moitié du XIXème siècle. Le site a réalisé entre autres le premier étage de la Tour Eiffel, le pont Alexandre III, la gare de Lyon à Paris et celle de Lyon-Perrache. La fermeture des mines de fer en Franche-Comté a signé l’arrêt de mort des forges en 1936. Abandonné pendant de nombreuses années, le site industriel a retrouvé une activité culturelle forte dont le point d’orgue est désormais le No Logo. Le festival a lieu chaque année depuis 2013.

no logo festival forges de fraisans
50% des festivaliers ne sont pas originaires de Bourgogne Franche-Comté. © No Logo Festival
No Logo en chiffres

Florent Sanseigne, le directeur du festival ne cesse de le répéter. No Logo est l’un des rares festivals français à fonctionner sans subventions publiques, sans mécénat ou sponsoring privé.

En six éditions, 193 000 festivaliers ont été accueillis pour écouter les plus grands noms de la scène reggae internationale. Le budget de programmation dépasse les 300 000 euros.

Un budget de programmation de plus de 300 000 euros

Autre originalité du festival. Il ne repose pas sur une armée de bénévoles mais bien avec des salariés. Depuis six ans, pas moins de 1131 contrats de travail ont été signés.

Les retombées directes pour l’économie locale sont estimées autour d’un million d’euros. Les 1 200 habitants de Fraisans et les commerçants se mobilisent chaque année pour s’adapter à ces trois jours de fête. Pour chaque festivalier, ce sont près de 25 euros dépensés à l’extérieur du festival.

85% des festivaliers prennent le Pass 3 jours et la très grande majorité est hébergée sur le camping du site. No Logo devient au fil des années la référence reggae en France. 50% des spectateurs ne sont pas originaires de Bourgogne Franche-Comté et on compte environ 7% d’étrangers (principalement des Suisses).

Programmation 2019

Toutes les nuances du reggae sont représentées au No Logo : Roots, dancehall, dub, world, ska… L’édition 2019 accueille également du hip hop. Ce sont 47 projets artistiques internationaux qui se produiront sur les trois scènes du No Logo 2019.

The Harbingerz

No Logo 2019
The Harbingerz, groupe bisontin de reggae roots au No Logo 2019. DR

La collaboration de musiciens autour de l’amour du reggae roots aboutit à une musique généreuse, imprégnée de spiritualité. The Harbingerz, groupe bisontin, fait voyager entre mélancolie, amour et engagement sur des textes emplis d’humilité. Ils se produiront au Ch’apéro en ouverture du festival le 9 août.

Tiken Jah Fakoly

No Logo 2019
Tiken Jah Fakoly, héros de la jeunesse africaine et étendard du reggae moderne. DR

Étendard d’une jeunesse africaine avide de liberté et de changement, Tiken Jah Fakoly est le héros du reggae moderne et le porte-voix de tout un continent. En dix albums, il a mêlé la musique et le combat : son œuvre sauvage et indomptable utilise le verbe comme une arme et les disques comme des brûlots. Il sera sur la grande scène le 9 août.

Jahneration

No Logo 2019
Le duo parisien bénéficie d’une carte blanche cette année. DR

Le duo parisien talentueux bénéficie cette année de la « carte blanche » de No Logo. Après un premier album, ils reviennent sur les planches du festival pour mettre le feu en compagnie d’une horde d’invités surprise qui monteront sur scène. Un show explosif à écouter le 10 août sur la grande scène.

No Logo 2019
Roots Raid mixera en live au milieu d’autres groupes du collectif Dub Master Clash. DR

Pour la troisième année consécutive, le No Logo laisse le collectif Dub Master Clash s’emparer de la scène Dub Factory. Les artistes mixent en live leurs productions qui sont remixées en « live et direct » par d’autres artistes. Le résultat est inédit avec une programmation de pointe.

De 13h à 2h30, des dizaines de groupes vont se succéder sur les trois scènes du festival.

Économie locale,  environnement et dialogue social

No Logo porte haut les valeurs humaines et la proximité. Privilégiant les circuits courts, l’équipe du festival s’entoure de prestataires francs-comtois. La quasi-totalité du personnel embauché vient de la région.  La brasserie Rouget-de-Lisle de Lons Le Saunier brasse une bière particulière pour le festival et on ne trouve à No Logo aucun soda de grandes marques.

Aucun soda de grandes marques sur le festival

Le respect de l’environnement est aussi une valeur essentielle pour No Logo. La gestion et le tri des déchets ont permis de réduire la production de déchets par festivalier de 3,3 kg en 2017 à 2,9 kg en 2018.

Enfin, le chapiteau du camping se transformera chaque fin de matinée en espace de réflexion et d’échanges avec la programmation de trois films thématiques. L’accent est mis en 2019 au travail entrepris par l’association « Sos Méditerranée » et à la crise humanitaire qui sévit en mer Méditerranée.

Eurockéennes, Fimu, Festival de la paille, No Logo… la Franche-Comté ne manque pas d’occasions de faire la fête au milieu de l’été.

Yves QUEMENEUR
Festival No Logo. Du 09 au 11 août aux Forges de Fraisans. 
Jusqu’au 30 mai : pass 3 jours : 60€ / pass 3 jours + camping : 68€ /ticket journée : 26€. 
Plus d'informations sur le site internet et la page Facebook du festival.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here