- Annonce -

Du haut de ses 15 ans, Ilyes Ghouil, fait chaque jour la pluie et le beau temps de la région en proposant des bulletins météo sur sa page Facebook intitulée Météo franc-comtoise

Lancée en décembre 2016 par le jeune Ilyes Ghouil, la page Météo Franc-comtoise rassemble déjà plus de 18 600 fans. © Be Spicy
Lancée en décembre 2016 par le jeune Ilyes Ghouil, la page Météo Franc-comtoise rassemble déjà plus de 18 600 fans. © Be Spicy

C’est une page que de nombreux Franc-comtois consultent pour obtenir des informations météorologiques. Lancée en décembre 2016, la page Facebook Météo Franc-comtoise rassemble aujourd’hui plus de 18 600 abonnés. Derrière les bulletins météo quotidiens, Ilyes Ghouil, originaire du Haut-Doubs et seulement âgé de 15 ans : « Je suis passionné de météo depuis tout petit. J’aime particulièrement les épisodes neigeux, je pourrais passer toute une nuit derrière ma fenêtre à regarder la neige », glisse-t-il. « Quand j’ai eu 14 ans, j’ai eu envie de créer ma propre page. »

Ilyes est passionné de météo depuis l'enfance. Plus tard, il aimerait devenir maraîcher, son autre passion. DR
Ilyes est passionné de météo depuis l’enfance. Plus tard, il aimerait devenir maraîcher, son autre passion. DR

Pour celui qui s’apprête à rentrer en classe de première au lycée agricole Lucien Quélet de Valdoie (Territoire de Belfort) afin de devenir maraîcher, son autre passion, le plus dur, c’est la régularité dans les publications. « Réaliser les bulletins demande beaucoup de temps et d’investissement car je réalise une carte après avoir consulté le site officiel des professionnels de la météo, Météo Ciel, et j’écris un texte. Ce n’est pas toujours compatible avec mes cours, je suis beaucoup plus assidu pendant les vacances ou lors des week-ends. En général, quand j’ai trop de devoirs au lycée, je préviens les abonnés de la page que je ne serai pas en mesure d’éditer un bulletin. »

Les foudres de la concurrence

Selon lui, les inondations de cet hiver ont fait exploser la notoriété de Météo Franc-comtoise : « Je suis passé de 5 000 abonnés en décembre à 12 000 en février. Les gens sont très demandeurs. Ils se tiennent informés de la météo pour prévoir leurs trajets et leurs emplois du temps. D’autant plus que la météo qu’on voit à la télé est plus générale que mes bulletins qui, eux, prennent en compte des paramètres régionaux comme les reliefs. »

Un succès qui lui vaut parfois de s’attirer les foudres de ses concurrents : « J’ai déjà reçu des propos haineux ou menaçants d’une page concurrente créée bien après moi. C’est surement de la jalousie… »

Un vent de nouveauté sur la page

Depuis quelques jours, un vent de nouveauté souffle sur la page du Monsieur Météo local : « Après plus d’un an et demi de travail sur une carte peu lisible et des icônes peu détaillés, je présente désormais les bulletins sur un nouveau fond de carte, plus moderne, réalisé par un ami chasseur d’orage (personne qui traque les orages en les photographiant, Ndlr). Les logos sont également plus précis et les visuels plus agréables. » Il ajoute : « En fait, presque tout change, même la façon d’écrire les bulletins. »

Le bulletin météo de ce jeudi réalisé par Ilyes. © Météo Franc-comtoise
Le bulletin météo de ce jeudi réalisé par Ilyes. © Météo Franc-comtoise

Mardi soir, la diffusion de sa nouvelle carte s’est accompagnée d’une pluie de félicitations pour Ilyes : « Bravo, super travail », « continuez comme ça ! », « Beau travail ! Netteté, efficacité, merci Ilyes pour tout le temps et l’énergie que vous consacrez pour nous tenir informés ». Seul bémol relaté par le commentaire farceur d’un fan : « Je préférai les anciennes cartes, elles annonçaient moins de pluies ! Bon boulot ! »

« Habituellement les bulletins météos du soir récoltent 120 à 190 mentions “j’aime”. J’ai battu le record avec le bulletin de mardi soir qui a atteint 1650 “j’aime”», explique Ilyes, sur son petit nuage.

« Ils veulent connaître la météo avant de prendre la route.»

En plus de réaliser des bulletins, le météorologue est en contact permanent avec ses fans : « J’essaie de répondre à tous les messages qu’on m’envoie. Parfois même la nuit. Les gens veulent avoir des explications sur certains phénomènes. Mais généralement ils me contactent pour un bulletin personnalisé : ils veulent connaître la météo avant de prendre la route ou pour savoir s’il va pleuvoir le jour de leur mariage. »

Militine GUINET

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here