- Annonce -

Dimanche, près de 4000 personnes sont attendues à Gray (Haute-Saône) pour participer à la septième édition de la course solidaire organisée pour récolter des fonds destinés aux malades du cancer du sein. Maria Charton, à la tête de l’association et de la course du même nom, La Grayloise, insiste sur l’importance du dépistage dans cancers féminins et ce, dès le plus jeune âge.

Maria Charton a fait de la lutte contre le cancer du sein une priorité. Depuis 2012, la présidente de l’association et de la course La Grayloise, se bat pour récolter des fonds destinés à améliorer la vie des malades atteints de cancer, en particulier celui du sein qui a causé 12 00 décès en 2017.

La Grayloise maria charton
Le cancer du sein est le plus fréquent chez les femmes. Il a causé 12 00 décès en 2017. DR

À quelques jours de la septième édition, elle rappelle l’importance du dépistage précoce de la maladie. Avec près de 60 000 nouveaux cas diagnostiqués dans l’Hexagone en 2017, le cancer du sein est le plus fréquent chez les femmes. Pourtant, dans neuf cas sur dix, les patientes en guérissent si la maladie est décelée tôt.

Promouvoir le dépistage auprès des jeunes

 « On a déjà accueilli une patiente de 14 ans atteinte d’un cancer aux deux seins », indique-t-elle. « C’est la raison pour laquelle il est impératif de faire de la prévention auprès des jeunes, notamment dans les établissements scolaires. Très tôt, toutes les jeunes filles devraient avoir le réflexe de consulter un gynécologue pour effectuer des tests de dépistage du cancer du sein, mais également du col de l’utérus », préconise la présidente de La Grayloise.

La Grayloise Maria Charton
« Il est impératif de faire de la prévention auprès des jeunes », Maria Charton, président de La Grayloise.

Le cancer du sein touche également les hommes. Tous les ans, 500 cas sont découverts.

C’est aussi parce que le cancer du sein touche les hommes (environ 500 cas sont découverts chaque année, Ndlr) que l’association place la prévention au cœur de son combat : « Souvent, le cancer du sein est très meurtrier chez les garçons car il est détecté trop tard puisque la grosseur est à tort associée à une boule de graisse. »

Maria Charton La Grayloise
Les fonds récoltés permettront l’achat d’un mammographe pour équiper le centre hospitalier de Gray. DR
Réunir des fonds pour l’achat d’un mammographe destiné à l’hôpital de Gray

Informer, prévenir, sensibiliser oui, mais pas dimanche. L’organisatrice mise plutôt sur l’aspect festif pour rythmer cette journée. « Certes, l’évènement a pour but de réunir des fonds pour l’achat d’un mammographe destiné au centre hospitalier de Gray, mais ce dimanche sera surtout un moment solidaire et convivial. D’ailleurs, les participants peuvent parcourir les cinq kilomètres à leur rythme, sans forcément courir. »

Le sport, véritable arme contre le cancer

Cette année la course est parrainée par la championne de France de Marathon et vice-championne en titre du 100 km, Anaïs Quemener, elle-même touchée par la maladie à l’âge de 24 ans. La présence de l’athlète résonne comme un symbole pour l’organisatrice : « Son parcours démontre l’importance du dépistage à tous les âges. Elle n’avait que 24 ans quand on lui a annoncé un cancer du sein de stade 3 avec des métastases ganglionnaires. Aucun antécédent dans la famille… Les médecins n’ont donc pas immédiatement pensé à ce diagnostic. Voilà pourquoi il faut insister sur la prévention. »

« Le matin en chimio, le soir au stade »

Elle se réjouit de sa présence dimanche : « C’est un grand honneur de la recevoir. J’admire cette battante qui s’est battue pendant sept mois pour suivre une chimio et deux ans pour subir une radiothérapie ainsi que l’ablation des deux seins. Elle n’a rien lâché ! Le matin elle était en chimio, le soir, elle s’entraînait au stade. »

Le sport permet d’ailleurs de limiter les risques de développer un cancer : « Le format de l’évènement, une marche-course, est une incitation à la pratique d’une activité physique », rappelle-t-elle.

maria charton la grayloise
4000 personnes sont attendues ce dimanche à Gray. DR

Dimanche à 10h, c’est donc une vague rose qui s’élancera de la Halle Sauzay. « On attend jusqu’à 4000 personnes, les participants peuvent s’inscrire jusqu’à 9h30 dimanche matin. »

Militine GUINET
La Grayloise, marche-course solidaire contre le cancer du sein. 5 kilomètres, départ Halle Sauzay à Gray. 
Plus d’informations sur la page Facebook.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here