- Annonce -

Saype, street artist belforfain, a réalisé sa plus grande œuvre éphémère. La fresque de 15 000 m2 est inaugurée ce samedi.

beyond walls sayparis champ de mars fresque
La fresque s’étend sur 600 mètres de large et 25 mètres de long. DR

Le résultat de huit jours de dur labeur est enfin dévoilé au public. Avec ses quatre assistants, Saype a travaillé sans relâche, parfois jusqu’à 20 heures par jour pour finir à temps. La fresque, de 600 mètres de long et 25 de large, relie la Tour Eiffel à l’École Militaire. Trois tonnes de matériel et plus de 1000 litres de peinture ont été utilisés…

Un chantier titanesque pour lequel le Champ-de-Mars a été bloqué pendant deux semaines. Une première : « Le lieu n’a jamais été bloqué aussi longtemps, encore moins par un artiste. Pendant la réalisation, beaucoup de curieux se sont approchés. C’est agréable car les gens ont compris la démarche », précise le graffeur.

beyond walls saype paris champ de mars fresque
L’artiste et ses quatre assistants ont travaillé de 7h du matin jusqu’à tard dans la nuit pendant plusieurs jours… DR
beyond walls saype paris champ de mars fresque
La fresque a nécessité huit jours de travail intense. DR

Une peinture biodégradable maison à base de charbon, de craie et de protéine de lait

Son œuvre, réalisée à la peinture biodégradable qu’il fabrique lui-même avec de la craie blanche, du charbon pour la couleur noire et de la caséine, protéine de lait (notamment contenue dans la cancoillotte) pour lier le tout, représente une chaîne de mains entrelacées.

Un hommage au travail des marins sauveteurs pour aider les migrants en Méditerranée.

beyond walls saype paris champ de mars fresque
Saype, précurseur dans l’art sur gazon, fait partie des artistes les plus influents d’Europe, selon le magazine américain Forbes. DR

« Je suis constamment en train de faire évoluer ma recette de peinture. Je cherche actuellement à la réaliser sans matière animale. »

« Cette fresque s’intègre au projet “Beyond Walls” qui signifie derrière les murs en anglais. C’est un soutien à l’association SOS Méditerrannée », explique l’artiste qui a vécu plus de 20 dans la cité du Lion.

L’inauguration en présence de Anne Hidalgo

La journée mondiale des réfugiés, qui se déroule normalement le 20 juin, a d’ailleurs été spécialement avancée pour l’inauguration de la fresque en présence de la maire, Anne Hidalgo. « Paris n’est que la première étape. Le but du projet est de créer la plus grande chaîne humaine, d’autres fresques vont être réalisées dans au moins une vingtaine de villes dans le monde. C’est le projet le plus ambitieux que j’ai mené. En tout, Beyond Walls devrait s’étendre sur cinq ans. »

beyond walls saype paris champ de mars fresque
La ribambelle de mains entrelacées est un hommage au travail de l’association SOS Méditerranée qui porte secours aux migrants naufragés en mer. DR

À travers la fresque, Saype appelle à plus de solidarité face à la crise migratoire. « J’espère que ça aura un impact social et politique. J’ai voulu marquer les esprits par le gigantisme du travail, sans marquer la nature puisque la peinture est biodégradable. Bienveillance, ouverture à l’autre et entraide sont les valeurs phares qui se dégagent du projet. Le but est de faire prendre conscience à l’humanité que c’est main dans la main qu’elle pourra répondre aux différents défis qu’elle devra surmonter. »

beyond walls saype paris champ de mars fresque
Après Paris, cap sur Genève pour la deuxième étape du projet. DR

Sollicité par de nombreux médias nationaux et étrangers, Saype donne rendez-vous au public en septembre à Genève pour admirer sa succession de poignées de main. La fresque parisienne, elle, sera visible jusqu’à ce que la peinture s’efface.

beyond walls saype paris champ de mars fresque
Une technique de mise à l’échelle ancestrale. DR
L’actu en plusPour que son œuvre XXL soit à l’échelle, le Belfortain, la modélise d’abord sur un logiciel. Il y fait figurer des repères qu’il matérialise ensuite sur le terrain, par des piquets en bois. « La technique des piquets est ancestrale, elle m’aide à me situer géographiquement sur la fresque lorsque je suis au sol », explique-t-il. « Nous sommes précis à 5 centimètres près », s’amuse Saype.
Militine GUINET
Suivre sur le site et les réseaux sociaux : site internet, page Facebook, compte Instagram : Saype_artiste

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here