- Annonce -

Le début du ramadan a été marqué par une vive polémique. Sur les réseaux sociaux, des internautes ont accusé la marque de fromage à tartiner d’avoir lancé une édition « spéciale ramadan ».

Commentaires haineux et racistes, appels au boycott de la marque… Depuis quelques jours La Vache qui rit est dans le viseur de certains internautes. En cause, le post d’une photo montrant une boîte de fromage bleu marine avec des inscriptions en arabe, attribuée à tort à la fête musulmane qui a débuté le 06 mai.

la vache qui rit boîte en arabe polémique groupe bel lons-le-saunier jura
La boîte en arabe n’a aucun lien avec le ramadan. © Militine GUINET

La polémique a très vite enflé sur les réseaux sociaux. La marque aux petits fromages triangulaires créée en 1921 à Lons-le-Saunier dans le Jura, a du réagir. Via un tweet, le groupe Bel a en effet expliqué la démarche commerciale.

polémique vache qui rit spéciale ramadan groupe bel
Le groupe Bel qui commercialise La Vache qui rit a réagi sur Twitter. DR
Pas de quoi en faire un fromage

En mars dernier, La Vache qui rit a lancé une campagne de promotion intitulé « Les Rires du Monde ». Dans les rayons des supermarchés, les consommateurs ont pu apercevoir six emballages déclinés en différentes couleurs et langues. En anglais, en espagnol, en chinois, en hindi, en français et….en arabe. Il s’agirait des six langues les plus parlées sur terre.

La marque est né à Lons-le-Saunier, dans le Jura, en 1921

Le groupe avait d’ailleurs publié une vidéo pour annoncer l’édition limitée en avril sur Twitter. « Pour célébrer la marque internationale emblématique de #Bel, nous avons créé la campagne Rires du monde. Découvrez de nouvelles façons de rire en collectionnant les boîtes de La Vache qui rit, en édition limitée dans les 6 langues les plus parlées dans le monde », pouvait-on lire.

Le site internet de la marque présente également une bannière où apparaissent les six visuels différents.

polémique vache qui rit spéciale ramadan groupe bel
Non, il ne s’agit pas d’une édition « spéciale ramadan ». DR

La campagne de publicité doit se poursuivre jusqu’en juillet prochain.

Le fromage de la discorde ?

Ce n’est pas la première fois que la marque est touchée par une polémique à caractère raciste. Le Huffington Post Maghreb avait déjà consacré un reportage sur le sujet le 13 mars dernier (lire l’article). D’après le site d’information, des boîtes en chinois vendues en France, auraient suscité des commentaires xénophobes sur les réseaux sociaux…

Dix millions de portions vendues par jour

Pourtant, la marque, qui réalise 40% de ses ventes en Afrique, a toujours commercialisé des boîtes en arabe.

L’Algérie et le Maroc seraient d’ailleurs les deux premiers consommateurs au monde de La Vache qui rit.

Le fromage est aujourd’hui présent dans 136 pays se plaçant en quatrième position sur le marché mondial des fromages. À noter que dix millions de portions sont vendues chaque jour.

Militine GUINET

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here