Héritage de Johnny Hallyday : « Laeticia a dégagé tout le monde »

0
7810
Pour Claude Domergue, l’ancien pilote de Johnny Hallyday, son épouse, Laeticia « a évincé bien du monde » DR
Pour Claude Domergue, l’ancien pilote de Johnny Hallyday, son épouse, Laeticia « a évincé bien du monde » © DR
- Annonce -

Depuis que Laura Smet et son demi-frère David Hallyday ont décidé de contester les dispositions testamentaires du rockeur qui prévoient de léguer « l’ensemble de son patrimoine et de ses droits d’artistes » à son épouse Laeticia Hallyday, les langues se délient. Claude Domergue, l’ancien pilote bisontin de l’artiste témoigne.

De 1970 à 1995, le Bisontin Claude Domergue a été très proche de Johnny Hallyday. « Quand on est dans le milieu de l’aviation, on est amenés à côtoyer une quantité de gens qui ont besoin d’avions pour se déplacer. J’ai donc été le pilote de Johnny mais aussi celui de François Mitterrand, Nicolas Sarkozy, Valéry Giscard d’Estaing ou encore Michel Sardou ou Claude François… »

Claude Domergue et Johnny Hallyday. DR
Claude Domergue et Johnny Hallyday. DR

À Besançon, le rockeur avait donc des attaches : « Il était ami avec le cycliste Jean De Gribaldy, Jean-Charles Diéterlé (ancien président de l’Union de des commerçants de Besançon) et Jean-Louis Fousseret (actuel maire de Besançon) et bien-sûr son pilote, moi-même. Nous étions un groupe restreint mais on aimait se retrouver autour d’un repas convivial au Chaland ou encore au Paris-Rivotte.»

« Tout ça s’est éteint avec l’arrivée de Laeticia »

Il ajoute : « Pour l’anecdote, Johnny n’aimait pas vraiment le public bisontin. Il faut dire que ce n’était pas la même époque qu’aujourd’hui : au premier rang, on plaçait les notables qui n’osaient pas bouger et chanter avec lui, donc, forcément, le public derrière, ne se levait pas non plus. Après son concert au Palais des sports il nous avait dit : ‘Ils sont froids comme des cadavres ici !’ Johnny vivait à 200 km/h mais c’était quelqu’un de très simple et proche des gens. Tout ça s’est éteint avec l’arrivée de Laeticia. »

Avec de l’amertume dans la voix il raconte : « Quand Laeticia est arrivée, on a progressivement senti qu’elle faisait le ménage. Chauffeur, cuisinière… Avec elle, tout a été changé. »

« Johnny a toujours été très influençable avec les femmes qu’il aimait »

Il se souvient : « Johnny a toujours été très influençable avec les femmes qu’il aimait. L’arrivée de Nathalie Baye avait déjà provoqué des remous qu’il avait su maîtriser en gardant ses habitudes et ses amis. Un jour, juste avant de se séparer d’elle, il nous avait confié : ‘J’en ai marre d’être enfermé par Nathalie, elle m’oblige à me teindre les cheveux en brun alors que je n’aime pas ça.’ Laeticia, elle, a tout dirigé tout de suite. »

Proche puis « balayé » de la vie du chanteur
Johnny Hallyday et Patrick Bruel à bord d'un avion piloté par le Bisontin Claude Domergue. DR
Johnny Hallyday et Patrick Bruel à bord d’un avion piloté par le Bisontin Claude Domergue. DR

« Sans aucune méchanceté », Claude Domergue précise : « C’est frustrant d’avoir été proche d’une personne et du jour au lendemain, être totalement balayé de sa vie. Quand il a rencontré Laeticia, tous les anciens dont Erick Bamy, qui a tout de même été son choriste pendant 25 ans, ont été mis à l’écart. »

« Il y a quatre ans, pour le concert de ses 70 ans à Dijon il nous avait appelé ‘Je ne suis pas loin de Besançon, venez me voir !’ Alors nous y étions allés avec Jean-Louis Fousseret et Jean-Charles Diéterlé mais nous n’avions pas pu discuter avec lui », retrace l’ancien pilote.

« Avec Laeticia, beaucoup de choses ont changé, les anciens n’avaient plus accès à Johnny avec autant de simplicité qu’avant. Une barrière avait été mise entre nous. »

« Laeticia était sincèrement amoureuse de Johnny »
"Johnny vivait à 200 km/h mais c’était quelqu’un de très simple et proche des gens, tout ça s’est éteint avec l’arrivée de Laeticia", raconte son ancien pilote, Claude Domergue. DR
« Johnny vivait à 200 km/h mais c’était quelqu’un de très simple et proche des gens. Tout ça s’est éteint avec l’arrivée de Laeticia« , raconte son ancien pilote, Claude Domergue. DR

Il complète cependant : « Je pense que Laeticia était sincèrement amoureuse de Johnny, elle était à ses côtés lors de ses derniers instants et cætera mais… elle l’a aussi énormément isolé. Elle a dégagé tout le monde. »

« Ces remous médiatiques autour de l’héritage gâchent des images »

D’après Claude Domergue, qui a été le pilote du Taulier pendant près de 25 ans, « tous ces rebondissements médiatiques autour de l’héritage de Johnny gâchent des images : celle de Laeticia, celle de Johnny, celle des rapports qu’entretenaient Johnny et ses enfants, c’est dommage. Ça me fait beaucoup de peine mais je n’ai aucun jugement à apporter. »

Louise De Châteaublanc

Domergue Aviation : 03.81.81.50.82 Lire aussi : Héritage de Johnny Hallyday : décryptage

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here