- Annonce -

Un jeune sapeur-pompier volontaire de 19 ans, engagé au centre de secours de Dampierre-sur-Salon près de Gray (Haute-Saône) a été placé en détention provisoire le 7 mai dernier. Lors de sa garde à vue, il a reconnu être l’auteur de plusieurs incendies volontaires commis dans le secteur depuis le 15 mars dernier.

L’affaire est plutôt cocasse. Soupçonné d’avoir provoqué huit incendies criminels, le sapeur-pompier volontaire au centre de secours de Dampierre-sur-Salon est intervenu avec ses collègues pour maîtriser certains des sinistres qu’il aurait causés.

C’est la multiplicité des incendies dans le secteur qui a mené à l’ouverture d’une information judiciaire par le procureur de la République de la Haute-Saône fin avril. Très vite, un suspect a été identifié. Ce dernier a reconnu les faits lors de sa garde à vue puis devant le juge d’instruction.

Mis en examen pour « dégradation du bien d’autrui par moyen dangereux », le jeune homme encourt jusqu’à dix ans de prison. D’après Emmanuel Dupic, procureur de la République, la motivation de ses actes reste difficile à établir même si « une certaine fascination pour le feu ressort tout de même des investigations et de ses déclarations. »

Le mis en cause a été suspendu de son engagement « à titre conservatoire, avec effet immédiat, en attendant la suite de la procédure ».

Militine GUINET

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here