Grippe : « quatre fois plus de morts que les accidents de la route »

0
2723
Chaque année, entre 2 et 6 millions de personnes sont touchées par la grippe saisonnière. DR
Chaque année, entre 2 et 6 millions de personnes sont touchées par la grippe saisonnière. DR
- Annonce -

« En hiver 2016-2017, la grippe a fait 14 000 morts en France. C’est quatre fois plus que les accidents de la route », indique Claude Tillier, responsable santé publique France en Bourgogne-Franche-Comté. D’après lui, le pic d’épidémie devrait être atteint durant la première quinzaine de janvier.

La maison médicale de garde de SOS Médecin à Besançon, a enregistré plus de 490 consultations pour la grippe entre le 31 décembre 2017 et le 02 janvier 2018 : « La grande majorité des patients consultent pour des symptômes grippaux, ça n’arrête pas, les médecins sont débordés. »

Pour Claude Tillier, responsable santé publique France en Bourgogne-Franche-Comté, « le premier geste pour se protéger de la grippe à l’approche de l’hiver est la vaccination. C’est la raison pour laquelle le vaccin est recommandé chez les personnes fragiles c’est-à-dire les femmes enceintes, les personnes âgées ou les personnes atteintes de maladies chroniques ».

En effet, si le vaccin contre la grippe n’apporte pas une protection absolue contre le virus, il permet néanmoins d’éviter les formes graves.

Se faire vacciner le plus tôt possible

« Le vaccin met entre 10 et 15 jours pour être efficace. Il doit donc être fait le plus tôt possible, c’est-à-dire aux alentours du mois de novembre », préconise-t-il. Pour rappel, la couverture vaccinale contre la grippe pendant l’hiver 2016/2017 dans la grande région était de 49,9%, un chiffre pratiquement égal à la moyenne nationale.

Le spécialiste rappelle néanmoins que le vaccin n’est pas efficace à 100% : « Chaque année, l’Organisation mondiale de la santé recommande des souches mais, entre la décision et l’élaboration du vaccin, le virus mute. »

Des gestes simples comme se laver régulièrement les mains permettent de limiter la transmission du virus. DR
Des gestes simples comme se laver régulièrement les mains permettent de limiter la transmission du virus. DR

Sinon, des gestes simples permettent de limiter la transmission du virus. « Il faut surtout bien se laver les mains régulièrement avec de l’eau et du savon ou une solution hydroalcoolique. Se couvrir la bouche dès que l’on tousse et éternue et utiliser des mouchoirs à usage unique pour les jeter. En période de vœux c’est difficile mais il faut aussi éviter de serrer des mains et embrasser », conseille-t-il.

Les médecins rappellent que pour la grippe, « le diagnostic d’un médecin est obligatoire afin d’écarter les complications ».

Louise De Châteaublanc
Note de l'ARS au 5 janvier 2018 :
L’épidémie de grippe présente dans toute la métropole est installée en Bourgogne-Franche-
Comté depuis fin décembre. Les données des urgences et de SOS médecins montrent une

activité pratiquement égale au niveau national en pourcentage de diagnostics pour grippe :
16 % des consultations sont réalisées pour ce motif, et très proche du pic de l’an dernier.
Avec un nombre de consultations en forte augmentation depuis deux semaines et un nombre
d’hospitalisations croissant, l’ensemble des acteurs de santé est très sollicité pour assurer la
meilleure prise en charge des malades.

Plusieurs services d’urgences de la région se trouvent en difficulté face à cet afflux. Les
médecins et l’ensemble des professionnels de santé libéraux sont mobilisés, pour favoriser
au maximum la prise en charge ambulatoire des malades et ne recourir à un établissement
de santé que pour les situations d’urgence le nécessitant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here