- Annonce -

Par un courrier adressé le 20 mars à Joël Mathurin, Préfet du Doubs, Odile Faivre-Petitjean et Laurent Croizier, tous deux conseillers municipaux d’opposition à Besançon ont souhaité interpeller sur les conséquences des manifestations répétées des « gilets jaunes » depuis 18 samedis dans le centre-ville de Besançon.

Les deux élus constatent que ces manifestations entravent chaque semaine la liberté de circuler de milliers de citoyens en paralysant une partie du réseau de transport urbain. « Elles aggravent une situation déjà difficile des commerces du centre-ville et se soldent régulièrement par des affrontements avec les forces de l’ordre. »

« Manifester est un droit qu’il n’est pas question de remettre en cause », écrivent-ils au Préfet. « Mais ce droit impose des devoirs, notamment celui de respecter les procédures de déclaration des manifestations. »

Les élus du MoDem demandent ainsi au représentant de l’Etat « de ne plus accepter de manifestations de « Gilets Jaunes » le samedi au centre-ville de Besançon afin de préserver les commerçants qui souffrent, rendre la sérénité dont le cœur de ville a besoin et permettre aux usagers du réseau GINKO le retour d’un service de transport en commun continu. »

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here