- Annonce -

La pâtisserie Cake and the City n’a pas été épargnée par les coups durs. Après plusieurs tentatives pour sauver sa pâtisserie américaine, la gérante, Sophie Olivier, a annoncé la fermeture définitive dans un post Facebook, il y a quelques jours.

« Toutes les belles choses ont une fin. » Voilà comment Sophie Olivier, gérante de Cake and the City, un salon de thé proposant des pâtisseries américaines inspirées de la série qui a rendu célèbre l’actrice Sarah Jessica Parker, entame l’annonce de la fermeture. Sept ans après avoir ouvert Cake and the City avec son ancienne associée, Sarah, et de nombreux coups durs, la gérante s’est résignée.

En janvier dernier, Sophie Olivier avait en effet lancé un appel au secours, pointant notamment du doigt l’impact des manifestations de gilets jaunes sur la fréquentation du centre-ville. Elle avait alors essayé de récolter des fonds, 6000 euros, via une cagnotte en ligne. Si la campagne de financement participatif avait été un succès, cela n’aura pas suffit à sauver la boutique. À noter qu’en 2015, Cake and the City avait déjà fait appel à la générosité de ses clients à travers du crowdfunding.

« Nous avions été touchées par les travaux de la rue Claude Pouillet… La campagne de financement participatif que nous avions lancé avec Sarah, mon ancienne associée, nous avait permis de rembourser les dettes et de monter le projet pour s’installer dans la Grande rue », avait-elle expliqué en janvier.

** TOUTES LES BELLES CHOSES ONT UNE FIN **Qu’elles étaient denses ces 7 années! Pleines de rires, d’échecs, de pleurs,…

Publiée par Cake and The City sur Mardi 23 juillet 2019

« Pour l’heure, l’argent fait toujours tourner le monde… »

 « Je rêvais de vieillir avec ma petite bakery (pâtisserie en anglais, Ndlr), elle et moi c’est une histoire d’amour, j’en suis tombée follement amoureuse depuis le premier jour où j’y ai travaillé. Seulement on ne vit pas d’amour. Pour l’heure, l’argent fait toujours tourner le monde… », écrit-elle.

Si la date de la fermeture n’est pas encore connue, les fidèles sont de tout de même invités à pousser les portes pour profiter des « dernières semaines de vie ». La gérante devrait en effet mettre la clef sous la porte avant la fin de l’été.

fermeture cake and the city
Cake and the City fermera ses portes avant la fin de l’été. © Militine GUINET
Le soutien des clients fidèles

Peu de temps après la publication de son post, de nombreux clients ont déposé des commentaires de soutien à la gérante. Chez les fidèles, la tristesse est bien présente. « Vous allez nous manquer !! Vous pouvez être fières du beau boulot que vous avez accompli », « quelle tristesse d’apprendre cette nouvelle… «  ou encore « Trop déçue ! Je ne venais pas souvent mais c’était toujours super, les cupcakes, les chocolats chauds etc… Bon courage pour la suite ! », peut-on lire sous la publication.

Militine GUINET
Cake & the city, 32 Grande rue à Besançon, 03.63.01.67.89. 
Suivre sur Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here