Fait-il bon vivre à Besançon ?

0
720
Faubourg Rivotte et Citadelle
Pour la première fois, le plan de développement touristique concerne non seulement Besançon, mais son agglomération © Photo : Ville de Besançon.
- Annonce -
Hier, Le Figaro a dévoilé un classement sur les villes de plus de 50 000 habitants et leur dynamisme économique. Parmi les critères retenus, sont étudiés le niveau de vie, le marché du travail, la croissance démographique, le niveau de service ainsi que la qualité des infrastructures.

Cergy, en région parisienne, se hisse en tête du classement, la dernière place revient quant à elle, à la ville de Calais dans les Hauts-de-France. Sans grande surprise, les villes de France qui concentrent les meilleurs enjeux de vitalité économique se situent en Île-de-France.

En se plaçant à la 82ème place sur 113, Besançon ne figure pas parmi les villes les plus dynamiques de France… Pire encore, la 94ème place revient à la ville de Belfort. En cause, le chômage élevé et un niveau de vie plus bas que la moyenne nationale.

Le CHRU de Besançon 22ème sur 50

En revanche, le palmarès de l’hebdomadaire Le Point sur les établissements hospitaliers vient d’être rendu public. Selon le classement, le CHRU de Besançon se place 22ème parmi les cinquante meilleurs établissements hospitaliers de France, soit deux points de plus par rapport à l’an dernier. À titre de comparaison, le CHRU était à la 21ème place en 2015, à la 27ème en 2014 et à la 17ème en 2013.

L’établissement se situe par ailleurs 10ème en matière de traitement du cancer de la peau et 12ème au niveau de l’infarctus du myocarde.

Dans le classement, d’autres établissements de santé franc-comtois apparaissent, dont la clinique Saint-Vincent de Besançon qui perd huit points pour passer de la 12ème à la 20ème place. L’hôpital de Belfort-Montbéliard arrive, quant à lui, premier dans le classement relatif à la vésicule biliaire.

C.D

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here