Dites oui au Salon des mariés !

0
6006
Toutes les clés pour organiser un mariage à son image au gré des dernières tendances. © A. HUMBERT
- Annonce -
Comment occuper les enfants lors de la réception, quel gâteau choisir… Les  professionnels du mariage, présents au Salon des mariés ce week-end vous livrent tous leurs conseils pour des noces réussies.

 

« On veut que les enfants s’amusent autant que leurs parents », Boris Berman. © A. HUMBERT

Pour épargner vos invités d’entendre les sempiternels : « je m’ennuie » et « c’est quand qu’on rentre ? », Le Repaire des enfants a la solution. Lancé il y a cinq ans par deux anciens animateurs en centre périscolaire, Le Repaire des enfants prend en charge vos jeunes invités en leur proposant diverses activités. « On veut que les enfants s’amusent autant que leurs parents », indique Boris Berman, co-fondateur de l’entreprise, unique en Bourgogne Franche-Comté. « Lorsque j’étais musicien et que je participais à des festivals, je n’avais aucun endroit pour me poser avec mes enfants, j’ai donc eu l’idée de mettre en place des espaces ludiques lors d’événements, davantage configurés pour les adultes ». Benjamin Daguet, son associé, précise : « On apporte une ludothèque de jeux pour filles et garçons âgés de 3 à 10 ans et on imagine des animations ludiques autour de Fort Boyard, Koh Lanta, Harry Potter. On mange avec eux, on leur explique qu’ils doivent rester calmes pendant le repas et qu’ils pourront s’amuser après. Il s’agit de pédagogie ludique.»

« Une plus-value pour les mariages »

Titulaire pour la troisième année consécutive du prestigieux Wedding Award, décerné par le site mariages.net, Le Repaire des enfants semble avoir de beaux jours devant lui. « Avant, les gens faisaient des enfants après s’être mariés, maintenant c’est l’inverse. C’est la raison pour laquelle, de plus en plus de futurs mariés nous sollicitent », ajoute l’animateur. « Faire appel à des professionnels chargés de s’occuper des enfants est une véritable plus-value pour les mariages. »

Une déco pour voir la vie en rose
« Le rose poudrée et la toile de jute donnent un aspect champêtre chic aux tables de mariages », Florence Cote. © LDC

En matière de décoration de table, les must de la saison sont le « rose poudré et la toile de jute », d’après Florence Cote, à la tête d’une boutique spécialisée dans la décoration festive à Besançon. « La décoration de mariage a considérablement évolué : avant il n’y avait que deux couleurs : le rose et le blanc. Aujourd’hui, on peut faire tellement de choses, on laisse parler notre créativité. »

« Certains futurs mariés sont prêts à débourser 1400€ pour leur gâteau. Ils veulent mettre le paquet », Stéphanie Andrieux. © A. HUMBERT
La cerise sur le gâteau

Clou du mariage, le gâteau ne doit pas se choisir à la légère. Depuis plus d’un an, Stéphanie Andrieux de la pâtisserie Péché à croquer, implanté à Corcondray à une trentaine de minutes de Besançon, confectionne de véritables wedding cakes. « Depuis quelques années, on assiste à un véritablement engouement pour ces gâteaux traditionnels venus des États-Unis. Les futurs mariés délaissent de plus en plus les traditionnels choux de la classique pièce montée. »

Pour un mariage de diva

Le temps des vidéos de mariage filmées avec le caméscope de tonton Hervé est révolu, OW Love, un collectif de vidéastes passionnés et diplômés dans divers domaines de l’art visuel, immortalisent les instants précieux du plus beau jour de votre vie en mettant l’accent sur l’émotion.

D’après Julien Boursaly, co-fondateur bisontin, « le concept de la vidéo de mariage a totalement été repensé. Nous sommes plus modernes. »

Pour lui, « la démocratisation des techniques notamment due à l’explosion de tutoriels sur le web et à la baisse des prix du matériel a fait exploser la demande pour ce produit ». Pour se la jouer « 4 mariages et un enterrement », il vous faudra débourser entre 1 100 € et 3 300 €.

Certes, convoler en noces a un coût, mais quand on aime…

Louise De Châteaublanc

Pour plus d'informations : Salon des Mariés 2017

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here