- Annonce -

Plusieurs dégradations ont été signalées au centre-ville de Besançon.

D’après la police municipale, la façade de la mairie a en effet été taguée à la peinture rouge avec l’inscription : « Pas de banques, pas de mendiants » signée « Acab », un acronyme utilisé par les militants anticapitalistes qui signifie« All Capitalists are Bastards » (« Tous les capitalistes sont des batards » en français). Les inscriptions ont rapidement été effacées par les agents municipaux.

Au centre-ville de Besançon, les distributeurs du Crédit mutuel, de la BNP et de la Société Générale ont été vandalisés dans la nuit de samedi à dimanche avec de la peinture rouge et des coups de marteau. © Yves Quemeneur
Au centre-ville de Besançon, les distributeurs du Crédit mutuel, de la BNP et de la Société Générale ont été vandalisés dans la nuit de samedi à dimanche avec de la peinture rouge et des coups de marteau. © Yves Quemeneur

Des distributeurs automatiques du centre-ville ont également été vandalisés avec de la peinture rouge tandis que le distributeur de la banque Société Générale, dans la Grande rue, a été détruit à coups de marteau.

D’après France 3, un homme cagoulé portant un masque de ski aurait été aperçu par des témoins avant 7 heures ce dimanche matin. De plus, la peinture rouge découverte sur les distributeurs semble être la même que celle utilisée pour tagger la mairie de Besançon.

La police municipale pense que ces dégâts sont liés à la prise, le 9 juillet dernier, d’un arrêté interdisant « la consommation d’alcool, la mendicité accompagnée ou non d’animaux, les regroupements, ainsi que la station assise ou allongée alors qu’elle constitue une entrave à la circulation publique ». Depuis la révélation de l’existence de cette décision municipale par nos confrères de L’Est Républicain il y a quelques jours, l’arrêté baptisé « anti-mendicité » a suscité de nombreuses réactions dont un rassemblement de 200 personnes hier après-midi à Besançon. La mairie envisage de porter plainte.

Militine GUINET

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here