Quand Culture et Gastronomie donnent le LA

0
287
livres dans la boucle besancon salon livres
Forte affluence, samedi midi, sous le chapiteau de la Place de la Révolution, à l'occasion de l'inauguration. Crédit : CD
- Annonce -
Des Journées Européennes du Patrimoine au salon littéraire « Livres dans la Boucle », en passant par l’inauguration de la superbe unité de production de « La Fabrique » Cornu à Fontain, les occasions de se divertir n’ont pas manqué ce week-end. Quant au ciel, il a lui aussi contribué à la fête, en arrosant généreusement les visiteurs pendant 2 jours.

Ce fut plus de 26 000 visiteurs qui ont parcouru les allées couvertes de la grande halle érigée sur la place du marché. Soit environ 4 000 de plus que l’année dernière. Et comme l’a rappelé Jean Louis Fousseret, Maire de Besançon, « 2018 sera un cru encore plus prestigieux, la fin des travaux du Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie permettant, l’an prochain, d’agrandir le salon du livre et d’en faire une passerelle vers le musée. »

David Vann, auteur américain et président d'honneur de cette 2ème édition.
David Vann, auteur américain et président d’honneur de cette 2ème édition.

Pour ce qui est de la cuvée 2017, peu de têtes d’affiche croisées dans les allées ; ces auteurs populaires qui attirent plus de visiteurs friands de dédicaces que de véritables lecteurs ! Mais on y croisait tout de même quelques figures locales : Joseph Pinard, ancien professeur d’histoire et ancien député du Doubs, Laurence Semonin « La Madeleine Proust » qui décrit si joliment son Haut-Doubs avec des mots bien à elle, Jacques Barthelemy, ancien préfet de la région Franche-Comté, évoquant dans un livre-témoignage son passé de Haut-Fonctionnaire.

Cette année, les « Livres dans la Boucle » ont fait la part belle à l’univers des enfants. L’Intranquille et les Sandales d’Empédocle occupaient un espace jeunesse revu et agrandi où les petits pouvaient faire l’apprentissage de la lecture… « Cet amour des livres qui fait que tu peux voyager de ta chambre autour de l’humanité » chantait Renaud.

Si les romans de la littérature française occupaient l’essentiel du site, les libraires bisontins ont montré la vitalité de l’écriture régionale et sa diffusion la plus large en présentant bon nombre d’éditeurs et auteurs comtois… Voire même bourguignons !

Dans un tout autre style, ADREA, l’un des partenaires du salon, accueillait une association de prévention des accidents domestiques. Les animateurs de « Bilou le Casse-cou » parlaient de secourisme et de prévention aux enfants, le tout, sans les angoisser ni les perturber, les amusant même en les invitant à visiter la maison de Bilou et ses multiples pièges.

Les visiteurs ont défilé tout le week-end à l'occasion de l'inauguration du 5ème site de production de la fabrique Cornu - Crédit YQ
Les visiteurs ont défilé tout le week-end à l’occasion de l’inauguration du 5ème site de production de la fabrique Cornu – Crédit YQ
« Sésame ouvre-toi »

A quelques kilomètres de là, les gourmands ont afflué par milliers pour déguster les flûtes au sésame, produit phare de la fabrique Cornu, qui inaugurait ce week-end son cinquième atelier de fabrication, situé à Fontain sur les hauteurs de Besançon.

Depuis trois générations, la famille Cornu basé à Champagne dans le canton de Vaud, cultive l’art de la boulangerie traditionnelle. « La Fabrique » et ses nouvelles lignes de production, ont largement démontré le savoir-faire, la capacité d’innovation et de qualité de l’entreprise vaudoise créée en 1934.

Pour l’inauguration, le boulanger suisse avait fabriqué tout spécialement des flûtes au Comté, un clin d’œil local à « La Fruitière de Fontain », située juste à proximité. Le magasin d’usine, véritable showroom du groupe, permettait de déguster et acheter les délices croustillants de Cornu. Quant aux enfants, ils étaient conviés à des ateliers de fabrication de palmiers au chocolat.

Décidément, rien n’a arrêté les visiteurs durant ces deux journées exceptionnelles… Pas même le climat franc-comtois qui rend notre nature si verte !

Yves Quemeneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here