- Annonce -

Ce mardi, le Muséum de la Citadelle de Besançon accueillait un atelier de travail dans le cadre du Plan national d’actions pour la conservation du Lynx boréal.

« À l’heure actuelle, le Lynx boréal a un statut de conservation défavorable », alerte la Citadelle à travers un communiqué.

« Le but de l’atelier est d’arriver à la rédaction d’actions concrètes permettant d’aboutir à un état de conservation favorable de l’espèce, par le maintien et la restauration de ses populations. »

muséum citadelle besancon
Le muséum de la Citadelle de Besançon est très engagé dans la préservation d’espèces.

Quelles actions à mener en priorité ? Quels partenaires ? Autant de points abordés lors de cet atelier qui a réuni des acteurs associatifs et institutionnels du territoire du massif jurassien.

Des actions sur cinq ans

Organisé par WWF France et la Société française pour l’étude et la protection des mammifères (SFEPM), l’évènement a aussi permis de faire un point entre les plans d’actions en cours, notamment avec le Plan national d’actions de l’État.

« Les enjeux sur lesquels portent les échanges sont notamment le Lynx dans l’aménagement du territoire ainsi que la coexistence entre le Lynx et les activités humaines », précise le communiqué. Les actions menées s’étaleront sur cinq ans.

M.G.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here