- Annonce -

L’Insee vient de publier les chiffres du chômage au troisième trimestre 2018. Ils sont plutôt bien orientés en Bourgogne-Franche-Comté par rapport au niveau national mais il demeure encore beaucoup de disparités.

La Suisse et le vin de Bourgogne, de bons gisements d’emploi
chômage Bourgogne Franche-Comté Insee
Beaune, Morteau, Pontarlier et Lons le Saunier ne sont pas loin du plein emploi au 3e trimestre 2018. ©Insee

Le chômage est particulièrement bas dans les zones d’emploi proches de la frontière suisse. En effet, le bassin d’emploi de Morteau voit son taux de chômage tomber à 5.8%. L’agglomération de Beaune fait encore mieux à 5.7%. C’est presque le plein emploi pour ces deux territoires.

L’emploi se détériore dans l’ensemble de la région

Le taux de chômage s’accroît dans tous les départements, excepté dans l’Yonne et le Jura où il reste stable. Les hausses les plus marquées ce trimestre se concentrent sur le nord-est de la région, à savoir en Haute-Saône et dans le Territoire-de-Belfort (+ 0,3 point) ainsi que dans le Doubs (+ 0,2 point).

Mais la région présente toutefois un taux inférieur de 1.2 point par rapport à la moyenne nationale. Au troisième trimestre 2018, le taux de chômage en Bourgogne-Franche-Comté s’établit à 7,9 %, contre 9,1 % au niveau national. Il est en légère augmentation sur trois mois de 0,2%. Sur une période d’un an, il demeure toutefois orienté à la baisse de 0,4%

chômage Bourgogne Franche-Comté
Sur un an, le chômage recule dans toute la région à l’exception des bassins de Louhans et d’Autun. © Insee
Le Nord Franche-Comté reste un mauvais élève

Sur le bassin de Belfort-Montbéliard, le taux de chômage atteint 10% au 3e trimestre 2018, en particulier dans le Territoire de Belfort.

YQ

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here