Carrefour Chalezeule, le renouveau

0
2232
Stéphane Moïse, Directeur de Carmila-Carrefour, et Jean-Louis Fousseret le Maire de Besançon entourent la 1ère adjointe au maire de Chalezeule ©YQ
Stéphane Moïse, Directeur de Carmila-Carrefour, et Jean-Louis Fousseret, Maire de Besançon entourent la 1ère adjointe au maire de Chalezeule ©YQ
- Annonce -

Attendue depuis plus de dix ans, l’extension du centre commercial Carrefour de Chalezeule a été inaugurée le 2 octobre 2018. Besançon est dorénavant dotée de trois zones commerciales périphériques de grande ampleur : Valentin, Chateaufarine et Chalezeule.

15 000 m² de surfaces commerciales supplémentaires

Carmila, la société gestionnaire des centres commerciaux Carrefour, a signé avec 16 enseignes locales et nationales pour redynamiser le pôle commercial de Besançon-Est.

Le tram au centre d'un complexe commercial remodelé ©YQ
Le tram au centre d’un complexe commercial remodelé. © YQ

De part et d’autre du terminus du tram, les consommateurs trouveront à s’habiller (Armand Thiéry ou Camaïeu) et se chausser (Chaussea). L’équipement de la maison n’est pas oublié avec La Foir’fouille et Ambiance et Styles et les enfants découvriront Vertbaudet et King Jouet. La chaîne de boulangerie Marie Blachère attend l’arrivée prochaine d’un Subway et du restaurant Grill&Grill. Côté sport, Intersport côtoie une salle Basic-fit et l’ouverture dans quelques semaines d’un nouveau concept de Space Jump (parc à trampoline). Les gourmands et les gourmandes choisiront les chocolats Réauté (une marque de chocolats originaire de Mayenne qui ouvre son 80ème magasin en France). Il reste trois surfaces en cours de commercialisation qui ouvriront au printemps 2019.

le traditionnel coupé de ruban pour inaugurer le nouveau "retail park" de Chalezeule ©YQ
Le traditionnel coupé de ruban pour inaugurer le nouveau « retail park » de Chalezeule. © YQ

Pour Stéphane Moïse, le directeur régional Grand Est de Carmila – Carrefour, l’enseigne d’hypermarché propose un éco-système ambitieux prenant en compte les contraintes environnementales. 260 arbres et 6 000 arbustes ont été plantés sur un espace aménagé de parkings et d’accès qui auront nécessité le terrassement de plus de 200 000m3 de terre, aménagements réalisés par l’entreprise Roger Martin, entreprise bourguignonne de TP .

Quid de la rénovation de la zone des Marnières

Si l’autre aménageur choisi par l’agglomération du Grand Besançon pour offrir près de 10 000m² de surfaces commerciales supplémentaires autour de Brico Dépôt (dont un restaurant de 400m²) pensait commencer les travaux en 2018 pour une ouverture en 2019, la CDAC (Commission Départementale d’Aménagement Commercial) en a décidé autrement en retoquant le projet. Le promoteur revoit à la baisse l’investissement prévu mais le projet devrait voir le jour avec du retard.

Jean-Louis Fousseret, qui porte avec hargne depuis 15 ans le rééquilibrage commercial de l’est bisontin, aurait souhaité inaugurer ce nouvel ensemble avant la fin de son mandat. Ce ne sera pas le cas d’autant qu’une demande de moratoire de la part de son opposition municipale sur les aménagements commerciaux de périphérie risque de retarder encore les travaux. Le projet « Cœur de Ville » porté par l’État sur la redynamisation des centres villes concerne Besançon.

Le président-Maire demeure ferme « L’offre commerciale de l’agglomération doit être équilibrée. Les zones commerciales de périphérie attirent aussi une clientèle extérieure à l’agglomération qui en profite pour venir dans la Boucle ». Certains élus imaginent aussi le rééquilibrage des tarifs de stationnement… dans les parkings de la boucle pour inciter les visiteurs d’un jour à flâner sans crainte dans les rues du centre.

« L’offre commerciale de l’agglomération doit être équilibrée. Les zones commerciales de périphérie attirent aussi une clientèle extérieure à l’agglomération qui en profite pour venir dans la Boucle »

Le terminus du tram est désormais au centre d’un périmètre commercial attractif. Les cheminements extérieurs qui conduisent de l’hypermarché à la station de tram demeurent un handicap pour les consommateurs utilisant les transports en commun. On peut espérer que la nouvelle directrice de Carrefour Chalezeule, la plus jeune de France à un tel poste, saura trouver une solution « drive piéton ».

YQ

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here