- Annonce -

Elle fait partie du décor à l’entrée du parc Micaud. La camionnette blanche où on s’arrête par temps de fortes chaleurs pour y dénicher une glace, vient de faire son grand retour avec l’arrivée des beaux jours.

Tout a commencé en 1920 lorsque sa grand-mère, venue d’Espagne, s’est mise à vendre des glaces à cet emplacement. À 60 ans, Candido Martinez perpétue l’activité familiale. Tous les jours, il fabrique ses glaces et à partir de 13h, lorsque la camionnette est installée aux abords du parc Micaud, les clients affluent : « C’est trois générations de marchands de glaces ! », déclare-t-il fièrement.

Depuis 1920 devant le Parc Micaud
« Les estafettes blanches ont un côté rétro qui donne beaucoup de charme. Ce sont les dernières à circuler à Besançon ! », Candido Martinez, glacier à l'entrée du parc Micaud à Besançon © LDC
« Les estafettes blanches ont un côté rétro qui donne beaucoup de charme. Ce sont les dernières à circuler à Besançon ! », Candido Martinez, glacier à l’entrée du parc Micaud. © LDC

Les passants confirment : « J’ai toujours connu ce camion ! Les glaces sont délicieuses ! J’en achète souvent l’été lorsque je viens me balader au parc » ; « Candido et ses glaces ? Ça fait un moment à Besançon ! » Le glacier poursuit : « Aujourd’hui des grands-parents viennent acheter une glace à leurs petits-enfants car ça leur rappelle leur enfance quand ils prenaient une glace auprès de ma grand-mère. »

À l’époque, une vingtaine de marchands transportaient les produits avec des charrettes à bras. Si les temps ont changé, le commerçant a insisté pour conserver les trois véhicules, deux camionnettes et une Méhari, achetés par son père : « Les estafettes blanches ont un côté rétro qui donne beaucoup de charme. Ce sont les dernières à circuler à Besançon ! » Certains Bisontins avouent même le reconnaître au bruit de son moteur…

Vanille-fraise, le best-seller du glacier

Menthe, pistache, vanille, fraise, chocolat… En tout, Candido Martinez propose une quinzaine de parfums : « Je n’utilise que de bons produits. Si les glaces étaient mauvaises, les habitués ne se presseraient pas pour en déguster chaque année. »

Installé depuis le début de la semaine avec l’arrivée du soleil et des températures estivales, le glacier espère faire fondre les Bisontins jusqu’à la fin de l’été.

L’actu en plus

Champion du monde ! En janvier dernier, la France a remporté la huitième coupe du monde de glace (Coppa del Monda della Gelateria) organisée à Rimini en Italie. La France s’est imposée devant l’Espagne et l’Australie qui ont terminé deuxième et troisième. Depuis que la compétition existe, la France et l’Italie se succèdent à la première place. En effet, la France a été sacrée quatre fois. Pour décrocher le trophée de champion du monde, les douze pays participants devaient notamment élaborer des coupes de glaces mais également des gâteaux glacés ou encore des plats à base de glace. En tant que tenante du titre, la France ne pourra pas se représenter en 2020 lors de la prochaine édition. Chaque année en France, 345 millions de litres de glace sont fabriqués.

Louise De Châteaublanc

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here