- Annonce -

Scène digne d’un film d’action ce mercredi après-midi aux alentours de 13h à Besançon. Un automobiliste, âgé d’une trentaine d’années, a foncé sur deux policiers municipaux qui effectuaient des contrôles de stationnement à proximité du parking Petit Chamars.

Les premiers éléments de l’enquête révèlent que les deux agents de surveillance de la voie publique (ASVP), un homme et une femme, auraient d’abord été généreusement insultés par un couple d’automobilistes énervés en raison d’un problème de circulation et de manœuvres dans le secteur. Puis la voiture fait une embardée et démarre à forte allure en direction des deux victimes. Ces derniers ont alors l’incroyable réflexe de se déporter pour éviter le véhicule qui s’enfuit aussitôt après. Très rapidement, l’alerte est donnée et s’engage une véritable course-poursuite dans le centre-ville bisontin.

Une interpellation grâce aux caméras de vidéosurveillance

Immédiatement, les opérateurs du centre de supervision urbaine (CSU) se mettent à suivre, en temps réel, la voiture accusée d’avoir volontairement foncé sur les deux fonctionnaires, grâce aux caméras de vidéosurveillance. C’est rue Denfert-Rochereau que le couple a finalement été interpellé par la police municipale quelques instants plus tard.

Placé en garde à vue au commissariat de la Gare d’Eau à Besançon, le couple devait être entendu dans l’après-midi pour déterminer les suites pénales de l’affaire. Quant à eux, les deux policiers municipaux ont décidé de porter plainte pour outrages et violences.

Jean-Pascal Reyes, directeur de la sécurité et de la tranquillité publique de Besançon a réagi : « Je trouve ce comportement inacceptable, les personnes mises en cause sont totalement irresponsables. Je veux assurer au nom de la collectivité et du maire, avec qui je viens de m’entretenir, tout notre soutien aux policiers municipaux et aux ASVP. »

LDC

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here