- Annonce -

Le festival outdoor Grandes heures nature a débuté jeudi à Besançon. Parmi les temps forts de l’événement, la traversée de la highline (ligne haute en anglais) située à 185 mètres au-dessus du Doubs, par un équilibriste.

Sensations fortes, conditions extrêmes voire sueurs froides. Voilà ce que garantie le festival Grandes heures nature dont la première édition s’achève ce dimanche soir.

Le record du monde de highline en 2017

Aujourd’hui entre 10h30 et 12h30, le funambule Pablo Signoret, originaire des Hautes-Alpes, tentera de parcourir la highline perchée à 185 mètres de hauteur. La ligne à traverser s’étend sur 800 mètres et mesure seulement 2,5 centimètres de large. La traversée du fil qui relie la Citadelle de Besançon à la colline de Bregille devrait durer entre 30 et 40 minutes. L’équilibriste, qui a battu le record du monde de highline (1600 mètres) en 2017, sera équipé d’un harnais.

highline citadelle bregille grandes heures nature besançon
Des équilibristes d’Aix-en-Provence ont installé la highline jeudi matin à l’aube. Depuis, les répétitions s’enchaînent… © Jean-Claude JACOTTOT

Entre 30 et 40 minutes de traversée

La traversée aurait dû se dérouler samedi mais a été reportée en fin de semaine en raison des conditions météorologiques.

La highline a quant à elle été installée jeudi au petit matin par des équilibristes venus d’Aix-en-Provence, à l’aide d’un drone.

highline citadelle bregille grandes heures nature besançon
La ligne à traverser s’étend sur 800 mètres et mesure seulement 2,5 centimètres de large. © Jean-Claude JACOTTOT
Le meilleur point de vue pour admirer le spectacle

Les organisateurs du festival Grandes heures nature conseillent au public de se placer à la Citadelle, à la Rodia ou encore sur la colline de Bregille, au niveau du chemin des Ragots et sur les berges du Doubs pour admirer pleinement la traversée. Si la météo et le timing le permettent, d’autres équilibristes ont prévu de s’élancer sur la highline après le passage du recordman.

Militine GUINET
Plus d’informations sur le site et la page Facebook de l’évènement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here