- Annonce -

Des milliers de danseurs de West Coast Swing, aussi appelés « westies », se sont réunis ce samedi pour participer à un flashmob international. Une association de Besançon y participe tous les ans.

Il y avait du swing dans l’air ce samedi aux quatre coins du monde. L’association Temps Danses, fondée en 2007, a en effet participé à la cinquième édition du flashmob international de West Coast Swing, lancé par des danseurs lyonnais. Objectif, danser la même chorégraphie, le même jour, sur la même musique mais à différents endroits du monde. Comme chaque année depuis la création de l’événement, les flashmobs sont filmés pour ensuite être intégrés à un montage vidéo.

L'association bisontine Temps Danse, participe au flashmob international depuis ses débuts. © MG
L’association bisontine Temps Danse, participe au flashmob international de West Coast Swing depuis ses débuts. © MG
© MG
« C’est une danse de couple très en vogue en ce moment. Le West Coast se pratique sur un vaste éventail de styles de musique, pop, funk, danse, country… », Marie-Pierre Papazian, responsable de la communication de l’association. © MG
246 villes mobilisées en 2017

Destiné à promouvoir la danse américaine, l’événement a mobilisé des danseurs du monde entier dans 246 villes et 41 pays lors de la précédente édition, en septembre 2017.

D’après Marie-Pierre Papazian, responsable communication de l’association Temps Danses, « Le West Coast est une danse de couple très en vogue en ce moment. C’est une danse swing qui laisse une grande part à l’improvisation et qui se pratique sur un vaste éventail de styles de musique, pop, funk, danse, country, etc. Elle touche tous les publics y compris les plus jeunes. D’ailleurs, on en voit de plus en plus dans les stages d’initiation. »

Les répétitions se sont enchaînées tout l’été

Pour participer au flashmob, la trentaine de couples de danseurs a répété la chorégraphie tout l’été : « Tous les participants dansent sur la même choré, élaborée par Olivier et Virginie Massard, les danseurs lyonnais qui ont lancé l’événement. Les figures sont très accessibles mais il faut tout de même travailler. Nous répétons depuis le mois de juin », indique Tony Menanteau, président de l’association Temps Danses. Jacques et Elisabeth participaient pour la première fois : « Tout s’est bien passé, nous sommes ravis, on adore danser ! »

Chorégraphie imposée pour le Rally international de West Coast Swing 2018:

Si vous avez manqué cela, une session de rattrapage se déroule ce dimanche à 17h à la Rodia sous le chapiteau de la guinguette organisée par le Grand Besançon.

L’actu en plusOlivier et Virginie Massard, danseurs lyonnais, font partie des pionniers de la discipline en France. Ils parcourent le monde entier en tant que compétiteurs ou professeurs à l’occasion de grands événements (États-Unis, Suède, Brésil, Hongrie, Angleterre, Allemagne…). Le principe d’un flashmob est de créer une chorégraphie de West Coast Swing qu’ils partagent sur les réseaux sociaux au printemps.  Chaque année, une nouvelle musique, une nouvelle chorégraphie, de nouveaux mouvements, de nouvelles figures sont appris par les participants.
Militine GUINET

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here