Besançon : « Osons, Fonçons, Bousculons » !

0
316
Les conseillers communautaires du Grand Besançon autour de Jean-Louis Fousseret Président de l'Agglomération et Gabriel Beaulieu 1er vice-président © YQ
- Annonce -

Osons, Fonçons, Bousculons ! Ce sont les mots employés par Jean-Louis Fousseret pour présenter ses voeux aux habitants du Grand Besançon.

Le Président du Grand Besançon a souhaité une bonne année 2018 à tous les habitants des 68 communes qui forment ce qui sera peut-être bientôt, « l’une des communautés urbaines qui compteront dans le paysage français ».

La députée Fanette Charvier en conciliabule avec le préfet du Doubs Raphaël Bartolt © YQ

Comme l’a souligné en aparté Gabriel Beaulieu, 1er vice-président du Grand Besançon, il reste à transférer à l’agglomération la compétence « voirie ». Ce n’est pas une mince affaire… Les réticences légitimes de certains élus dans les communes périphériques craignent, avec une communauté urbaine, d’être laissés pour compte dans le développement économique et sociale d’un ensemble qui comptera bientôt plus de 200 000 habitants. Gabriel Beaulieu, comme Jean-Louis Fousseret, ont à coeur de rassurer et de proposer une « nouvelle ville » pour une « nouvelle vie ».

2018 : une année d’espoir et de projets

Le Président-Maire de Besançon en a profité pour caresser dans le sens du poil la politique d’Emmanuel Macron et de son gouvernement, à la manoeuvre pour transformer notre pays.

Le Grand Besançon souhaite faire de cette nouvelle année, une année d’avenir et de projets. Au delà des événements-phares prévus sur 2018 dans le domaine de la culture, l’agglomération veut aussi mettre en avant les innovations économiques et les atouts considérables de la ville et de son environnement, notamment dans la recherche médicale, les bio-technologies et les micro et nano-technologies.

Pour cela, en mars prochain, auront lieu à la Maison de l’Economie « Les rencontres de Granvelle », un vaste brain-storming réunissant grandes entreprises françaises et comtoises, économistes, philosophes, chercheurs, universitaires pendant deux jours sur le thème de l’Intelligence Artificielle (IA). Le grand témoin de ces deux journées intenses sera Luc Ferry.

Le tourisme à Besançon et en Franche-Comté, en demi-teinte 

De l’avis de nombreux élus, le tourisme reste le parent pauvre de la politique de l’agglomération bisontine… « Pour vivre heureux, vivons cachés ». A priori, le dicton préféré des comtois.

Michel Josse, très impliqué dans l’Office de Tourisme de Besançon, ou Laurent Croizier, conseiller municipal de Besançon et conseiller communautaire, partagent le même constat : Besançon et sa région sont un joyau historique, patrimonial, économique et naturel qui mérite mieux que les quelques milliers de touristes extra-comtois qui fréquentent la capitale de la Comté. Professionnalisme, politique marketing agressive, infrastructure aéroportuaire de taille internationale pour accueillir les touristes du monde entier… Pourtant, Jean-Louis Fousseret n’a évoqué que le réseau Vauban et la citadelle inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Une partie des vétérans franc-comtois porteurs de la flamme olympique des JO de Grenoble en 1968 – Crédit photo YQ
2018 à Besançon : 50 ans après les JO de Grenoble

La soirée au Palais des Sports était aussi l’occasion de fêter dignement le cinquantenaire des Jeux Olympiques de Grenoble et le passage de la flamme olympique dans la capitale comtoise.

De nombreux relayeurs de la région avaient été invités par Eric Monnin, Maître de conférences à l’UFR-Sports et spécialiste du Mouvement Olympique. Autour de lui, Denis Massaglia, Président du Comité National Olympique Français, Florence Masnada, double médaillée en ski alpin en 1992 et 1998 et Stéphane Traineau, champion du monde 1991 de judo et lui aussi double médaillé olympique à Atlanta (1996) et Sidney (2000).

Une façon pour l’agglomération de Besançon de prendre date pour les Jeux Olympiques de Paris en 2024, en souhaitant que Besançon accueille à nouveau la flamme olympique dans une région qui a vu éclore de très grands sportifs, de Jean de Gribaldy à Ghani Yalouz.

Florence Masnada, double médaillée olympique en ski alpin à Albertville et Nagano – Crédit photo YQ
Stéphane Traineau, double médaillé olympique en Judo à Atlanta et Sidney – Crédit photo YQ

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here