Besançon Métropole 2020 : réinventer la ville de demain

0
167
collectif Besançon métropole 2020
Le 13 avril était présenté le collectif "Besançon Métropole 2020" autour de Serge Bianconi, Alexandra Cordier et Mathieu Farrero sous le parrainage de Jean-Louis Fousseret ©YQ
- Annonce -

Le samedi 13 avril 2019, un collectif intitulé « Besançon Métropole 2020 » a été créé pour « rassembler les acteurs de terrain, de la société civile et toutes les forces de progrès » comme le précise le communiqué de presse d’Alexandra Cordier et de Serge Bianconi, les deux animateurs de ce think tank. Ils souhaitent provoquer une vraie dynamique autour des habitants qui veulent transformer et améliorer la vie quotidienne de leurs concitoyens.

La charte des valeurs et l’ADN de LaREM

Présidée par Serge Bianconi, un Haut-Saônois natif de Besançon, ancien du parti socialiste, l’association veut donner au territoire bisontin une ambition métropolitaine. « Nous souhaitons que Besançon ait une position stratégique sur l’axe Rhin-Rhône. Il s’agit d’écrire une nouvelle page, un nouveau chapitre de l’histoire bisontine dans le prolongement des mandats de Jean-Louis Fousseret, le maire bâtisseur ».

Le projet s’articule autour des valeurs de créativité, de progrès, de solidarité et de laïcité et dans le respect des valeurs républicaines. Le collectif a vocation à rassembler des citoyens venus de la droite, du centre et de la gauche : rassembler pour construire un projet durable et humaniste pour la future communauté urbaine bisontine.

Mobilités, éducation, espaces publics

Alexandra Cordier est à 35 ans une proche collaboratrice du Maire de Besançon. Elle est aussi la référente départementale de LaREM du Doubs. Pour elle, le projet d’intelligence collective porté par « Besançon Métropole 2020 » repose sur trois piliers :

*La mobilité et les transports. Rendre le territoire plus accessible et attractif par une offre encore améliorée des transports en commun, un réseau cyclable et des itinéraires piétons agréables et sécurisés.

*l’Education et la petite enfance. La commune demeure le lien privilégié entre les familles et les enfants au travers de l’école, des activités périscolaires et du sport. C’est un axe essentiel de cohésion sociale.

*l’espace public au sens large. Cela couvre l’évolution du rapport à la circulation automobile, la sécurité, la tranquillité, la propreté et le rapport à la nature dans un territoire capitale de la biodiversité.

Réinvestir la chose publique

« Besançon Métropole 2020 » met l’accent sur le projet porté par des femmes et des hommes porteurs de l’avenir collectif de Besançon. Serge Bianconi le souligne « c’est le projet qui compte, la vision de Besançon à 10 ou 15 ans, pas le nom d’une tête de liste » !

Après le Grand Débat qui a connu un vrai succès à Besançon, il s’agit pour les membres du collectif d’aller à la rencontre des citoyens, de débattre, d’échanger, d’écouter les propositions pour une ville meilleure sans aucun esprit partisan.

contact@besanconmetropole2020.comjedonnemonidee@besanconmetropole2020.com

YQ    

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here