Besançon : elle lance une cagnotte participative pour sauver sa boutique

0
17417
COMMERCE LE EIGHT . Crédit C. Dufay
- Annonce -

Une commerçante du centre-ville de Besançon vient de lancer une cagnotte participative sur la plateforme Leetchi. Un dernier espoir pour sauver sa boutique. 

S’il y a bien une chose qu’on ne peut pas reprocher à cette jeune commerçante bisontine, c’est de ne pas avoir manqué d’imagination pour faire venir les clients dans sa boutique : DJ’s en vitrine, shoots photos, jeux, animations pour les enfants, soirées privées, stratégie web 2.0… Lydie ne manque pas d’idée. Bien au contraire. Pourtant, après plus d’un an d’exploitation, la jeune patronne du « Eight pour les kids » dresse le bilan : « Le centre-ville de Besançon a tout de même des difficultés.  Et nous, les petits commerçants indépendants, sommes les premiers touchés. Je tente cette dernière expérience de cagnotte participative, pour essayer de pérenniser ma petite entreprise. Si cela ne fonctionne pas, je devrai arrêter. Je ne peux plus me permettre de travailler seulement pour le plaisir », explique Lydie Boichut.

Le Eight pour les kids - Blouson Petrol Industry - Crédit Photo : Yoan Jeudy
Le Eight pour les kids – Blouson Petrol Industry – Crédit Photo : Yoan Jeudy

Une offre complémentaire à celle de Vintage Corner et l’Endroit

Après avoir travaillé 17 ans dans le prêt-à-porter, Lydie a ouvert en octobre 2015, sa propre boutique dédiée aux
« kids ». Pour cette passionnée de mode et maman de deux jeunes garçons, ouvrir son magasin rue d’Anvers, là où elle a toujours travaillé, était une évidence. Alors, lorsqu’un local se libère au 8, c’est le déclic : Lydie décide de proposer une offre complémentaire à celle proposée dans la même rue, par Vintage Corner et l’Endroit. Le Eight est né ! L’endroit est convivial, l’accueil est chaleureux et les parents trouvent forcément leur bonheur entre les doudounes comme papa et maman « Jott », les vêtements « Petrol Industries » ou « Carrément Beau », les caleçons « Pull In » ou encore les chaussettes et collants très fun de « Happy Socks »… Une sélection de choix qui a permis au petit commerce bisontin de se différencier sur son secteur.

3 000 € pour continuer l’aventure

Lydie a longuement hésité avant de lancer son appel aux dons sur Facebook : « Je sais que certains risquent de critiquer cette initiative, mais peu m’importe. Je ne force personne à participer. C’est pour moi le dernier moyen de continuer à exister et lorsque je vois les retours et les soutiens de clients en quelques jours, cela me redonne de la force ! »

En effet, en moins de 8 jours, 42 personnes se sont d’ores et déjà manifestées sur la plateforme Leetchi. Soit au total, plus de 1 900 € collectés sur les 3 000 €. Il reste donc encore 19 jours à Lydie pour atteindre l’objectif qu’elle s’est fixé… et continuer à proposer aux bisontins, un panel de marques enfants, uniques sur la ville !

https://www.leetchi.com/c/cagnotte-de-le-eight

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here