- Annonce -

Le 26 mai prochain, la Gare d’Eau accueillera la sixième édition de la course colorée organisée par les étudiants de l’école de commerce IMEA à Besançon et la Ligue contre le cancer du Doubs.

Chaque année, plus de 2000 coureurs se réunissent à Besançon pour parcourir cinq kilomètres et se faire asperger de poudre colorée. Depuis la première Color Life organisée en 2014 à Besançon, le concept séduit toujours autant.

L'équipe des Jaunes ce n'est pas qu'à Koh Lanta ! © LDC
L’équipe des Jaunes ce n’est pas qu’à Koh Lanta ! La sixième édition de la Color Life s’annonce haute en couleurs. © LDC

« L’évènement se déroule chaque année le jour de la fête des mères. C’est familial, festif, ludique mais c’est aussi l’occasion d’inciter les participants à manger sain et à pratiquer régulièrement une activité sportive », explique Anaïs Bougaud, l’une des étudiantes organisatrice.

Sédentarité et tabac : des facteurs de risque

« La Color Life permet de faire de la prévention sur la sédentarité et la consommation de tabac et d’alcool. Ce sont des facteurs qui augmentent les risques de contracter un cancer. D’ailleurs, l’intégralité des bénéfices de la journée est reversée à la Ligue contre le cancer du Doubs. »

Près de 800 kilos de poudre colorée seront déversés sur les participants le 26 mai. « La poudre est fabriquée avec de la fécule de maïs et du colorant alimentaire. Ce n’est donc pas nocif pour la santé, sauf en cas d’allergie au maïs », assure l’étudiante. Comestible, la poudre est biodégradable et se lave à l’eau. « On recommande seulement aux coureurs de se protéger les yeux avec une paire de lunettes. »

Plus de 2000 personnes lors de la cinquième édition de la Color Life. © LDC
Plus de 2000 personnes lors de la dernière édition de la Color Life. © LDC
Il manque une cinquantaine de bénévoles

Les inscriptions sont closes depuis le 14 avril dernier. Néanmoins, il reste quelques places. « Pour l’heure, nous concentrons nos efforts sur la recherche de bénévoles pour nous prêter mains fortes le Jour J. Nous avons besoin d’eux pour monter les stands, installer les barrières, signaler le parcours, jeter la poudre… En général, l’événement mobilise 150 bénévoles. Il nous en manque encore une cinquantaine », précise Antoine Delcey, étudiant à l’IMEA participant au projet.

© LDC
D’après les organisateurs, « certains préfèrent jeter que recevoir la poudre ». © LDC

« Devenir bénévole pour la Color Life permet de faire une bonne action en s’amusant. Certains préfèrent jeter que recevoir la poudre », plaisantent les organisateurs.

L’actu en plusLa Color Life de Besançon, l’une des premières en FranceCette course non chronométrée où les participants reçoivent de la poudre colorée s’inspire de la Color Run américaine dont la première édition a eu lieu à Phoenix en 2012. Pour la petite histoire, la première Color Life a eu lieu en 2014 à Besançon. C’est la deuxième course de ce genre organisée en France puisque la première avait eu lieu à Paris la veille de l’évènement bisontin seulement.
Militine GUINET
Color Life, dimanche 26 mai à partir de 14h. S’inscrire (dans la limite des places encore disponibles) sur le site HelloAsso. 
Tarifs : gratuit pour les moins de 6 ans, 6€ pour les 6-12 ans, 12€ pour les adultes.
Des accessoires supplémentaires (lunettes, bandana, brassard pour smartphone) sont également en vente. 
Plus d’informations sur la page Facebook de l’évènement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here