- Annonce -

La grande braderie d’été débute ce vendredi à Besançon. Jusqu’à 80 000 personnes sont attendues sur les deux jours. Parmi les visiteurs, des bus en provenance de Suisse.

C’est l’heure des bonnes affaires. Les 350 exposants de la braderie et les brocanteurs de la rue Morand se sont installés à l’aube dans la Boucle.

braderie union commerçants besançon adrien pourcelot
Jusqu’à 80 000 personnes sont attendues sur les deux jours. © Militine GUINET

Rendez-vous immanquable qui marque le début des vacances scolaires, la braderie d’été accueille des chalands de Besançon, de la région, mais aussi des pays frontaliers dont les Suisses. « Chaque année, des autocaristes suisses nous sollicitent car ils souhaitent organiser des sorties à la braderie », commente Adrien Pourcelot, directeur de l’Union des commerçants de Besançon (UCB). Une aubaine pour les commerçants sédentaires qui peuvent, le temps de l’événement, doubler voire tripler leur chiffre d’affaires. « 60% des commerces bisontins déballent devant chez eux, permettant aux clients de faire de bonnes affaires sur des produits de qualité. L’impact de la braderie sur les bénéfices des commerçants n’est absolument pas négligeable », précise-t-il.

braderie union commerçants besançon adrien pourcelot
Chaque année, des visiteurs viennent de Suisse. © Militine GUINET

« Par ailleurs, la braderie permet toujours de relancer les soldes, qui ont démarré timidement cette année au centre-ville. »

La braderie perturbée par les manifestations de gilets jaunes ?

Comme depuis plusieurs années, la grande braderie d’été se déroulera sous haute sécurité. « Le dispositif Vigipirate va être appliqué lors des deux jours. Des véhicules seront en travers des entrées et issues et des messages de prévention seront diffusés sur les haut-parleurs. Les agents de sécurité présents procéderont à des contrôles visuels aléatoires des sacs. »

braderie union commerçants besançon adrien pourcelot
Les brocanteurs sont installés rue Morand pour le plus grand bonheur des chineurs. DR

« Le mouvement des gilets jaunes diminue progressivement à Besançon »

Si toutes les dispositions semblent avoir été prises pour assurer une sécurité optimale aux bradeurs et aux visiteurs, le risque d’une manifestation de gilets jaunes, comme c’est le cas depuis novembre en centre-ville, est néanmoins présent.

« Il s’agit du premier week-end de départs en vacances, les manifestants feront certainement partie des vacanciers et puis, le mouvement des gilets jaunes diminue progressivement à Besançon », rassure Adrien Pourcelot.

braderie union commerçants besançon adrien pourcelot
Il sera interdit de manifester au centre-ville de 4h du matin à 23h sous peine de six mois d’emprisonnement et d’une amende de 7500 euros. DR
Une amende de 7 500 pour les manifestants

La préfecture du Doubs a justement fait savoir qu’il sera interdit de manifester au centre-ville de Besançon de 4h du matin à 23h pendant les deux jours de braderie. Toute infraction pourrait conduire à six mois d’emprisonnement et à une amende de 7 500 euros.

Militine GUINET

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here