Affaire Daval : les suites de l’enquête dévoilés ce soir

0
1851
Christine Perrot, présidente de l'association Solidarité Femmes Besançon dénonce :
Christine Perrot, présidente de l'association Solidarité Femmes Besançon dénonce : "L’avocat défend son client en construisant ses argumentaires contre la victime, et personne en face. " DR
- Annonce -

La garde à vue de Jonathann Daval, le mari d’Alexia, la joggeuse dont le corps a été retrouvé sans vie dans la forêt à proximité de Gray, le 28 octobre 2017, s’est poursuivie dans la nuit et s’est prolongée toute la journée. Les derniers résultats de l’enquête seront présentés ce soir à 21h30.

La garde à vue se prolonge et la conférence de presse, initialement prévue plus tôt dans la journée à été repoussée à 20h, avant d’être finalement confirmée pour 21h30, au Palais de Justice de Besançon. Madame la Procureure de la République de Besançon, Edwige Roux-Morizot, dévoilera les derniers développements de l’enquête dans le dossier de l’assassinat d’Alexia Daval.

Une possible mise en examen

Au vu des derniers « éléments objectifs » apportés à l’enquête, ses avocats s’attendent à une mise en examen. De son côté, le jeune technicien en informatique de 34 ans, décrit comme un garçon “discret, sérieux et timide” par son entourage, nie toute implication dans le meurtre de son épouse et affirme ne pas avoir bougé de son domicile ce fameux soir précédant la disparition d’Alexia.

Pourtant, des éléments majeurs semblent alourdir le dossier de l’époux, désormais principal suspect dans cette affaire. En effet, sa voiture professionnelle aurait été entendue par un voisin dans la nuit du 27 au 28 octobre. Une version confirmée par les enquêteurs, qui ont pu tracer les déplacements du véhicule ce fameux soir, mais également apporter un nouvel élément à charge : des traces de pneus identiques au véhicule de Jonathann Daval auraient été identifiées près du lieu où a été découvert le corps calciné d’Alexia Daval.

Quant au tissu retrouvé sur le corps de la défunte, il semblerait qu’il pourrait s’agir de draps appartenant au domicile conjugal. Un dernier fait aggravant, qui suscite beaucoup d’interrogations, notamment de la part des propres avocats du suspect, dont Randall Schwerdorffer, déclarant que son client n’était « pas soupçonné par hasard ».

Ce qu’encourt le mari

La garde à vue de Jonathann Daval doit prendre officiellement fin à 4h30 demain matin. Pour l’heure, Jonathann Daval est toujours présumé innocent mais s’il est déclaré coupable, à terme, par les juges, il risque la prison à perpétuité, que le meurtre ait été commis avec ou sans préméditation… En effet, en tant qu’époux, les peines pour meurtre et pour assassinat sont identiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here