- Annonce -

On en sait plus sur les circonstances du drame. Lundi, pendant la reconstitution, en présence des proches d’Alexia Daval, Jonathann, son mari suspecté du meurtre, a avoué la crémation du corps de la jeune femme.

Jonathann Daval a été extrait de sa cellule de la maison d’arrêt de Dijon à l’aube ce lundi matin. Devant l’ancien domicile du couple à Gray-la-Ville en Haute-Saône, une foule de journalistes l’attendait. La reconstitution du drame a d’abord eu lieu dans leur pavillon puis dans les bois où le corps d’Alexia Daval avait été retrouvé partiellement calciné quelques jours plus tard après de longues recherches.

Au cours de la matinée, le suspect a précisé les circonstances de la nuit où tout a basculé. D’après Étienne Manteaux, procureur de Besançon, c’est la présence de la famille de la victime qui aurait poussé Jonathann Daval à livrer la vérité.

« Face à la demande pressante de ses beaux-parents, qui l’ont imploré de dire toute la vérité, il a finalement admis qu’il avait non seulement donné la mort mais également procédé à la crémation partielle du corps », a-t-on appris du procureur lors d’une conférence de presse.

Une version corroborée par les analyses médico-légales

Il a reconnu avoir « frappé le visage de sa femme contre un mur en béton »

Jonathann Daval a également reconnu avoir « frappé le visage de sa femme contre un mur en béton » puis lui avoir donné « entre 5 et 10 coups de poing au niveau du visage » avant de l’étrangler « pendant environ 4 minutes », détaille le procureur.

Ce dernier a ajouté : « La description des violences est parfaitement cohérente avec les lésions constatées par les médecins légistes, également présents lors de la reconstitution. »

Isabelle Fouillot, la mère de la victime, a quant à elle déclaré : « Alexia va peut-être reposer en paix maintenant ».

Jonathann daval alexia reconstitution
Lors de la reconstitution, les aveux de Jonathann Daval ont permis de lever les dernières zones d’ombres qui planaient sur le dossier. © Sébastien BOZON/AFP

Le procès devrait avoir lieu au deuxième semestre 2020.

Militine GUINET

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here