- Annonce -

Le mouvement des gilets jaunes est loin de faiblir. Ce samedi après-midi, ils étaient encore plus de 1000 à manifester. Dans les rangs, la dernière déclaration choc du président sur « le sens de l’effort » ne passe pas.

Vendredi, lors de la traditionnelle galette des rois de l’Élysée, le président Emmanuel Macron a vanté l’apprentissage devant plusieurs maîtres-boulangers en saluant « le sens de l’effort et de l’engagement ».

Il a en effet déclaré : « Notre jeunesse a besoin qu’on lui enseigne un métier et le sens de cet engagement qui fait qu’on n’a rien dans la vie si on n’a pas cet effort » avant de poursuivre : « les troubles que notre société traverse sont aussi parfois dus au fait que beaucoup trop de nos concitoyens pensent qu’on peut obtenir sans que cet effort soit apporté. Parfois on a trop souvent oublié qu’à côté des droits de chacun dans la République, il y a des devoirs ».

« Parfois on a trop souvent oublié qu’à côté des droits de chacun dans la République, il y a des devoirs »

« L’effort, je sais ce que c’est »

Une déclaration, largement commentée depuis sur les réseaux sociaux, que les gilets jaunes ne digèrent pas. Eva, une pâtissière venue manifester son mécontentement à Besançon ce samedi après-midi réagit : « Je suis mère de famille. Je travaille tous les jours à 2 heures du matin. L’effort, je sais ce que c’est ! » Même refrain pour un retraité de la fonction publique qui explique ne pas réussir à joindre les deux bouts avec notamment, des petits enfants à soutenir financièrement…

L’appel à ne pas manifester lancé par une commerçante du centre-ville cette semaine, n’a pas été entendu. © Yves Quemeneur

Plus de 1000, 1700 au plus fort de la manifestation, les gilets jaunes ont à nouveau répondu présents pour ce neuvième acte.

Aux alentours de 17h15, de nouveaux heurts ont éclaté entre manifestants et forces de l'ordre. © Yves Quemeneur
Aux alentours de 17h15, de nouveaux heurts ont éclaté entre manifestants et forces de l’ordre. © Yves Quemeneur

Calmes pour pluparts, les manifestants se disent « délaissés ». En fin d’après-midi la situation a toutefois dégénéré avec de nouveaux heurts avec les forces de l’ordre.

 

Militine Guinet

2 Commentaires

    • Bonsoir. Nous avons noté autour de 1700 manifestants au plus fort de la mobilisation hier. Les chiffres proviennent de comptages effectués à certains endroits. Nous essayons de ne pas trop écouter, ni les comptages de certains policiers, ni ceux des gilets jaunes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here