- Annonce -

En théorie, nous devrions tous suivre les recommandations du Programme national nutrition santé (PNNS) et s’adonner à une activité physique quotidienne. Mais en pratique… Pourtant, le sport regorge de bienfaits et les Français sont de plus en plus nombreux à faire appel à un coach sportif personnel.

Valentin Colin, coach sportif indépendant à la tête de Culture Physique exerce dans la salle de sport Basic Fit de Chateaufarine à Besançon. Il donne trois bonnes raisons de se remettre au sport. Le tout, 65 jours avant le début de l’été.

  1. La ligne
"Les femmes constituent une grande majorité de ma clientèle", souffle Valentin Colin, coach sportif indépendant pour Culture Physique. © LDC
« Les femmes constituent une grande majorité de ma clientèle », souffle Valentin Colin, coach sportif indépendant à la tête de Culture Physique. © LDC

« Mes clientes féminines me sollicitent principalement pour perdre du poids. Elles veulent surtout des résultats esthétiques », constate le coach. « Pour perdre du poids, le plus efficace c’est d’allier de la cardio à haute intensité, c’est-à-dire de sortir de sa zone de confort, à la musculation. »

Un esprit sain dans un corps sain

Il ajoute : « Attention, pour obtenir des résultats, il faut bien sûr être régulier et avoir une alimentation adaptée. En fait, je donne les clefs pour comprendre son corps et savoir comment optimiser les machines en salle, le tout en adaptant au cas par cas, car nous sommes tous différents. Mais, je ne suis pas magicien, si on ne suit pas mes conseils, les résultats vont se faire attendre. » D’ailleurs, il évoque ses trois piliers en matière de coaching : « Entraînement, nutrition et développement personnel sont fondamentaux. »

« Avec des entraînements réguliers et une alimentation adaptée, les premiers résultats sont visibles en un mois. »

Il insiste : « Le but est de se sentir bien dans son corps. Si on se sent bien, le corps va suivre. Le mental joue beaucoup. Si d’emblée vous pensez que vous n’y arriverez pas, ça ne marchera pas. Pourtant, tout le monde en est capable. »

  1. La condition physique

« En plus de renforcer les muscles, une activité physique régulière va automatiquement améliorer l’endurance. Par conséquent, l’organisme résiste mieux à la fatigue. Il n’y a pas de secrets, faire du sport permet de rester en forme ! »

  1. Le plaisir

Le sport est parfois synonyme de douleurs et de corvées. Autant de freins à la pratique régulière d’une activité sportive : « Avec mes clients, je commence toujours par dresser un bilan. On fait le point sur leurs objectifs, leurs vécus, leurs profils psychologiques, leurs morphologies et nous établissons un tableau avec, d’un côté les freins qu’ils rencontrent à la pratique d’un sport, de l’autre, ce qui les motive. Ils s’aperçoivent très vite qu’il y a plus de bénéfices que de freins. Faire du sport ne peut être que positif. »

Après s’être exercé pendant cinq ans au football américain, Valentin Colin s’est mis à la musculation il y a sept ans. © LDC
Après s’être exercé pendant cinq ans au football américain, Valentin Colin s’est mis à la musculation il y a sept ans. © LDC

D’ailleurs, après 15 à 30 minutes d’effort soutenu, l’organisme libère des hormones telles que les endorphines et la dopamine. Ces hormones du bien-être sont également produites après un acte sexuel.

Des principes marketing à la sauce coaching

Titulaire d’un brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (JEPS) Activités forme, option haltérophilie musculation, Valentin Colin, s’est également formé au développement personnel : « Les gens ont tendance à se fixer des objectifs trop hauts. Le but est d’y aller par étapes sinon on abandonne très vite. Pour fixer les objectifs, je me base sur un principe beaucoup utilisé en marketing : la formule SMART qui consiste à définir des objectifs spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes et temporairement définis. » Après s’être exercé pendant cinq ans au football américain, Valentin Colin s’est mis à la musculation il y a sept ans.

« Manque de temps ? Essayez de caser 30 minutes de sport dans la semaine, ou une heure tous les quinze jours. »

« Les gens ont tendance à se fixer des objectifs trop hauts et finissent par abandonner en ne constatant pas les résultats espérés en si peu de temps », Valentin Colin © LDC
« Les gens ont tendance à se fixer des objectifs trop hauts et finissent par abandonner en ne constatant pas les résultats espérés en si peu de temps », Valentin Colin © LDC
Entre 21 et 60 jours nécessaires pour perdre ou prendre une habitude

À quelques semaines de l’été, Valentin Colin livre d’autres astuces pour modeler sa silhouette : « Si vous ne pratiquez aucune activité physique, il faut s’y remettre progressivement. Manque de temps ? Essayez de caser 30 minutes de sport dans la semaine, ou une heure tous les quinze jours, et petit à petit, vous vous y mettrez plus facilement. Il faut entre 21 et 60 jours pour prendre une habitude. »

À noter que le coach proposera un bikini challenge avec des entraînements en extérieur, dès le mois de mai prochain.

Louise De Châteaublanc
Plus d’informations sur : le site et la page Facebook de Culture Physique.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here