- Annonce -

Entre la fête nationale samedi et la finale de la Coupe du monde de football dimanche, ce week-end s’annonce très riche en festivités. À l’occasion du 14 juillet, de nombreux feux d’artifices viendront embraser le ciel. Les pétards seront également de la partie. Pour les animaux, cette allégresse ne sera pas de tout repos.

L’ouïe des chiens serait cinq à sept fois plus développée que celle de l’homme. Nos fidèles compagnons assimilent donc les détonations produites par les spectacles pyrotechniques, à des dangers potentiels pouvant générer du stress.

C’est l’une des raisons qui explique pourquoi les vétérinaires déconseillent aux maîtres d’aller admirer les feux d’artifices avec leurs animaux. « Lors d’un feu d’artifice, ça explose de tous les côtés, c’est bruyant, le chien peut alors paniquer », explique Jean-Christophe Pineau, docteur-vétérinaire à la Clinique vétérinaire de Champlitte (70). « Ce stress peut être très difficile à récupérer par la suite sans parler d’éventuels traumatismes aux tympans », précise-t-il. D’après le vétérinaire, « le chien voit le spectacle mais n’y est pas du tout sensible. L’emmener est donc inutile et très risqué. »

Chaleur, peur et piétinement de la foule

Un autre vétérinaire, dont la clinique est installée au sud ouest de Besançon, insiste : « Beaucoup de chiens ne supportent pas les pétards et les déflagrations causées par les feux d’artifices. Lors de ces rassemblements, le chien va non seulement paniquer mais aussi avoir chaud, surtout en ce moment, et risque de se faire piétiner par la foule. Il n’est donc pas prudent de l’emmener. »

Respiration accélérée, pupilles dilatées…

Pour rappel, « chez un chien, le stress se manifeste par une respiration accélérée, des pupilles dilatées, de la bave en grande quantité. L’animal peut également avoir des problèmes digestifs, notamment des diarrhées et peut aussi chercher à fuir. » La fuite, est d’ailleurs l’une des causes principales de perte de chiens lors de ces rendez-vous festifs.

Si vous ne souhaitez pas voir votre adorable boule de poils malade… comme un chien le jour du 14 juillet, mieux vaut donc la laisser chez vous, fenêtres et volets fermés pour minimiser le bruit.

Chez un chien, le stress se manifeste par une respiration accélérée, des pupilles dilatées, de la bave en grande quantité. L’animal peut également avoir des problèmes digestifs, notamment des diarrhées et peut aussi chercher à fuir.

Les spécialistes recommandent de ne surtout pas laisser les chiens et chats dans les jardins car ils pourraient s’enfuir et se blesser ou pire, se faire écraser.

Les animaux peuvent paniquer avec le bruit provoqué par les pétards et feux d'artifices. Les vétérinaires conseillent de ne pas les emmener. DR
Les animaux peuvent paniquer avec le bruit provoqué par les pétards et feux d’artifices. Les vétérinaires conseillent de ne pas les emmener. DR

Il est aussi préférable de préparer aux animaux un endroit dans lequel ils pourront se cacher et se sentir en sécurité. Il peut s’agir de leur tapis habituel, d’un placard entrouvert, d’une pièce calme…

À bannir : alcools, chocolats et sucres

Pour les maîtres présents aux côtés de leurs animaux lors des spectacles pyrotechniques, il est tout à fait possible de les distraire en jouant ou en les câlinant. Comme le rappelle Jean-Christophe Pineau, docteur-vétérinaire à Champlitte, « le chien est content et rassuré lorsqu’il est avec son maître. Pour lui, c’est ce qui compte le plus. »

Enfin, lors des repas en famille ou entre amis et en cas de victoire des Bleus dimanche, laquelle devrait être très arrosée, ne surtout pas donner de sucre, de chocolat et d’alcool aux animaux.

Militine GUINET

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here